Lyon: une jeune fille disparue assure avoir été violée et sequestrée par des hommes

Lyon: une jeune fille disparue assure avoir été violée et sequestrée par des hommes

Publié le 16/06/2017 à 17:41 - Mise à jour à 17:53
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune fille de quinze ans qui a été retrouvée sept jours après sa disparition, déambulant dans les rues de Lyon (Rhône) mardi. Elle a expliqué avoir été victime de viols collectifs de la part de deux bandes différentes.

Elle a été reconnue par un passant dans la rue grâce à un avis de recherche. Une jeune fille de 15 ans originaire de la commune d'Aveizé, près de Sainte-Foy-l'Argentière, signalée disparue, depuis une semaine, a été retrouvée mardi 13 à Lyon dans le VIIe arrondissement.

Conduite dans les locaux de la section de recherches de la gendarmerie, elle a raconté aux forces de l'ordre avoir été violée par un homme qui a ensuite voulu la prostituer avant de la libérer. Là, deux autres individus auraient approché la victime puis l’auraient emmenée dans différents lieux lyonnais où, à nouveau, elle aurait subi des viols collectifs.

L'adolescente avait quitté le domicile familial à Aveizé depuis le mardi 6 et n’avait plus donné de nouvelles. Ses proches étaient très inquiets car elle avait fait la connaissance d’un individu sur un réseau social. L’adolescente avait coupé son téléphone portable et n’avait plus donné de nouvelles.

Deux jours après la disparition, les forces de l'ordre qui enquêtait sur l'affaire avaient interpellé trois individus se trouvant dans un véhicule qui s’était trouvé près du domicile de la victime, et dont le conducteur avait été en contact téléphonique avec la jeune fille disparue.

Placé en garde à vue, ce dernier a reconnu avoir conduit la victime dans un hôtel de Vénissieux en banlieue lyonnaise.

"L’un d’eux, âgé de 24 ans, connu des services de police pour des faits de proxénétisme, explique qu’elle aurait accepté de coucher avec lui avant de s’en aller en fin d’après-midi", a fait savoir une source policière au journal Le Parisien. Les trois suspects sont mis en examen, lundi 12 à Lyon, et celui qui était en relation avec la victime a été placé en détention.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'adolescente avait quitté le domicile familial à Aveizé depuis le mardi 6 et n’avait plus donné de nouvelles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-