Machette et bonbonne de gaz: un "radicalisé" embarque un arsenal dans un avion à Nantes

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Machette et bonbonne de gaz: un "radicalisé" embarque un arsenal dans un avion à Nantes

Publié le 09/03/2016 à 14:43 - Mise à jour à 14:45
©Andrés Nieto Porras/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Un individu identifié comme "radicalisé" par les autorités a réuissi à embarquer à bord d'un avion reliant Nantes au Maroc avec des armes blanches dans ses bagages, dimanche. Il a été arrêté à l'atterrissage par la police marocaine.

Un individu "radicalisé", assigné à résidence pendant trois mois, a pu prendre l'avion à Nantes avec des couteaux et une petite bonbonne de gaz dans son bagage en soute, avant d'être arrêté à son arrivée au Maroc, a indiqué ce mercredi 9 la préfecture de Loire-Atlantique, confirmant des informations du quotidien local Presse-Océan.

L'homme, un Français âgé de 31 ans, a été arrêté dimanche 6 à son arrivée à Fès (nord du Maroc) après avoir pris un vol direct depuis Nantes de la compagnie Ryanair. Du nom de Manuel Broustail, cet ancien militaire converti à l'islam avait été interpellé en novembre 2015 à Angers à la suite des attentats de Paris, puis assigné à résidence jusqu'à la mi-février. Il n'était plus assigné à résidence lorsqu'il s'est présenté dimanche à l'embarquement pour le Maroc à l'aéroport de Nantes-Atlantique et rien ne lui interdisait de quitter le territoire, a-t-on souligné à la préfecture.

"Dans le cadre de la coopération entre la France et le Maroc", l'individu avait été signalé aux autorités marocaines "et sa prise en charge (à l'aéroport de Fès) n'est pas complètement un hasard", a-t-on fait valoir de même source.

Selon une photo diffusée par des médias marocains, dont le site Goud.ma et le journal Assabah, le bagage semblait contenir au moins quatre couteaux de cuisine, une machette, deux canifs, une matraque rétractable, une cagoule noire, une bonbonne de gaz et d'autres objets plus difficilement identifiables.

D'après la préfecture de Loire-Atlantique, son bagage emporté en cabine a bien été contrôlé lors de l'embarquement et ne contenait rien de suspect. Son bagage en soute a quant à lui été contrôlé par les détecteurs électroniques qui n'ont pas non plus réagi, faute de présence d'explosifs. La bonbonne de gaz, de type réchaud de camping, est un combustible, pas un explosif, souligne-t-on à la préfecture, où l'on assure que "toutes les procédures de sécurité ont été respectées" à l'aéroport de Nantes.

Selon des sources proches de l'enquête, l'homme avait emménagé au Maroc avec sa femme à l'été dernier. Il était revenu en France pour vendre son appartement.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le bagage de l'individu contenait au moins quatre couteaux de cuisine, une machette, deux canifs, une matraque rétractable, une cagoule noire et une bonbonne de gaz.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-