Maëlys: Nordahl Lelandais remis en liberté? Décision imminente

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Maëlys: Nordahl Lelandais remis en liberté? Décision imminente

Publié le 17/01/2018 à 10:04 - Mise à jour à 10:13
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'avocat de Nordahl Lelandais, maître Alain Jakubowicz, a déposé une demande de remise en liberté de son client, a-t-on appris ce mercredi. Les chances de voir sortir de prison le suspect numéro 1 de la disparition de la petite fille sont toutefois quasiment nulles.

Dernier recours pour le principal suspect? L'avocat de Nordahl Lelandais, maître Alain Jakubowicz, vient de déposer une demande de remise en liberté de son client, accusé du meurtre de la petite Maëlys, selon une information révélée ce mercredi 17 par RTL. L'ancien militaire de 34 ans continue à clamer son innocence dans l'affaire de la disparition de l'enfant de 9 ans dont on est sans nouvelles depuis plus de 20 semaines maintenant.

En détention provisoire depuis le 3 septembre, soit une semaine après la nuit de la disparition, Nordahl Lelandais nie toujours son implication. Ni les interrogatoires ni l'accumulation d'éléments pour le moins troublants n'ont fait fléchir le trentenaire, faisant piétiner l'enquête sur la disparition de Maëlys.

Lire aussi: Affaire Maëlys: l'enquête se focalise sur l'heure de l'enlèvement

Avec cette demande de remise en liberté son avocat veut ainsi, selon RTL, "être en phase avec la position de son client qui clame son innocence depuis son arrestation".

Celle-ci n'aurait toutefois que peu de chance d'aboutir favorablement pour Nordahl Lelandais et sa remise en liberté est, à ce stade, clairement à écarter. Le procureur est ainsi opposé à la demande et va exigr le rejet, justifiant sa position par la gravité des charges qui pèsent contre l'accusé. Juges et juge des libertés devraient suivre cette recommandation.

Surtout, Nordahl Lelandais est également en détention provisoire dans une autre affaire: la disparition et la mort du caporal Arthur Noyer. Même si la requête déposée dans le cadre de l'affaire Maëlys était ainsi acceptée, hypothèse hautement improbable, l'ancien militaire resterait ainsi derrière les barreaux.

La démarche de maître Alain Jakubowicz choque néanmoins certains internautes impliqués dans les groupes sur les réseaux sociaux de recherches et de soutien à la famille De Araujo. Certains allant jusqu'à souhaiter sa remise en liberté pour "faire parler" eux-mêmes le suspect, d'autres demandant au contraire qu'il soit "laissé au trou à vie".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Nordahl Lelandais a peu de chance de sortir de prison dans l'immédiat.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-