Maison de l'horreur: des demandes d'adoption pour les 13 enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Maison de l'horreur: des demandes d'adoption pour les 13 enfants

Publié le 25/01/2018 à 15:56 - Mise à jour à 16:12
©Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Depuis l'arrestation de David et Louise Turpin, les parents de la "Maison de l'horreur" aux Etats-Unis, les offres d'adoptions concernant leurs 13 enfants se sont multipliées. Maltraités depuis des années, ils devraient pourtant être placés dans des familles différentes.

La découverte des conditions de vie des 13 enfants de la "Maison de l'horreur" a choqué le monde entier. Depuis dimanche 14 et l'arrestation de leurs parents à Perris en Californie, les services sociaux américains ont reçu de nombreuses offres d'adoption, la plupart concernant les 13 enfants.

"Il y a eu des offres d'adoption mais (…) ça ne veut pas dire que ça va aboutir", a déclaré la porte-parole des services sociaux du comté à CBS. Selon une source proche de l'enquête, les enfants mineurs risquent d'être placés dans deux familles d'accueil différentes dans un premier temps.

A voir aussi: Californie - soigner les enfants de la "maison de l'horreur" sera long

Quant aux sept majeurs, le plus âgé a 29 ans, ils devraient être placés sous tutelle et confiés au comté de Riverside. Pourtant, les membres de la fratrie avaient demandé à rester ensemble pour entamer cette nouvelle vie.

Désormais, un long travail psychologique et psychiatrique s'annonce pour les 13 frères et sœurs. "Il leur manque une connaissance de base de la vie. Plusieurs enfants ne savaient pas ce qu'était un officier de police" a expliqué Mike Hestrin, procureur du district, qui pense d'ailleurs que leur intégration à la société sera très compliquée.

Pour rappel, ces 13 enfants, âgés de 2 à 29 ans, vivaient reclus et prisonniers avec leur parents David et Louise Turpin. Grâce à l'une des sœurs qui a prévenu la police, ils ont été découverts vivant dans le noir, parfois enchaînés, mal nourris et dans des conditions d'hygiène déplorables.

Les enquêteurs ont découvert qu'ils n'avaient jamais été chez le dentiste et qu'ils n'avaient le droit qu'à une douche par an. Les enfants déscolarisés ont aussi été violentés: ils étaient régulièrement étranglés et frappés en guise de punition.

Les parents ont aussitôt été arrêtés. Ils risquent aujourd'hui la prison à perpétuité et font l'objet de douze chefs d'accusation de torture ainsi que de séquestration, sept de maltraitance d'un adulte à charge et six de parents geôliers. Mercredi 24, la juge en charge du dossier a officialisé un ordre les interdisant d'entrer en contact avec leur progéniture jusqu'en 2021.

Ceux qui n'ont toujours pas expliqué ces actes de maltraitances qui ont duré plusieurs années seront à nouveau auditionnés le 23 février prochain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreuses familles se sont proposées pour adopter les 13 frères et sœurs découverts dans la "Maison de l'horreur".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-