Atteint d'un cancer, il attaque l'employeur qui lui donnait 1.200 cigarettes par mois

Atteint d'un cancer, il attaque l'employeur qui lui donnait 1.200 cigarettes par mois

Publié le 25/04/2019 à 12:03 - Mise à jour à 12:09
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un Britannique va attaquer en justice le géant du tabac British American Tobacco. Dans les années 1980, l'homme était commercial pour un cigarettier et recevait pas moins de 1.200 cigarettes en cadeau tous les mois, ce qui l'a incité à devenir un gros fumeur.

Son entreprise pensait lui octroyer un avantage en nature, il estime qu’elle est la cause de la maladie qui le ronge et a décidé de porter l’affaire en justice.

Un père de famille de 57 ans atteint d’un cancer des poumons en phase terminale a porté plainte contre son employeur, une société qui fait aujourd’hui partie du géant du tabac British American Tobacco. Il estime que l’entreprise est responsable de sa maladie, lui offrant pendant les quatre années qu’il a passé en son sein, la bagatelle de 1.200 cigarettes gratuites tous les mois.

Simon Neale, a travaillé dans la société Rothmans comme vendeur entre 1982 et 1986. A l’époque jeune actif, il explique que c’est la masse importante de cigarettes gratuites offertes par sa société qui l’a incité à devenir un gros fumeur.

A l’automne 2018, le quinquagénaire a appris qu’il souffrait d’un cancer inopérable. S’il a arrêté de fumer à l’annonce de cette nouvelle, le pronostic de la maladie est sombre. "Le plus dur a été de le dire aux enfants" a-t-il confié dans la presse britannique (voir ici).

Simon Neale attaque en justice le géant du tabac qui a absorbé Rothmans en 1999 et qui réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 70 milliards de livres sterling, soit environ 81 milliards d’euros.

Lire aussi: Les cigarettes électroniques ne poussent pas les jeunes vers le tabac

La démarche de Simon Neale, si elle allait jusqu’au bout, pourrait surtout créer un précédent pour tous les fumeurs qui estiment que leur cancer a été causé par une addiction au tabac née de la distribution de cigarettes gratuites par un employeur ou via des offres promotionnelles.

Le lien entre tabac et cancer du poumon a été mis en évidence dans les années 1920, avant que le mécanisme ne soit compris dans les années 1940 . A partir des années 1950, les géants du tabac ont développé un lobbying intensif pour nier l’existence d’un lien entre la maladie et la consommation de leurs produits.

Voir aussi:

Tabac: 1,6 million de fumeurs quotidiens en moins depuis 2016

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme recevait des milliers de cigarettes chaque année.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-