Malte: un jeune Nantais passe deux mois en prison pour avoir uriné dans la rue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Malte: un jeune Nantais passe deux mois en prison pour avoir uriné dans la rue

Publié le 13/04/2019 à 10:47 - Mise à jour à 11:26
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Titouan, un Nantais de 21 ans, a passé deux mois en prison à Malte après avoir été arrêté pour avoir uriné dans la rue. Le jeune homme a été libéré jeudi 11 avril et a pu retrouver sa famille.

Il ne pensait sans doute pas que son séjour à Malte entre amis allait aussi mal tourner. Titouan Billaud, un jeune Nantais de 21 ans, étudiant en Staps, a été arrêté sur l'île dans la nuit du 5 au 6 février. Il sortait de boîte de nuit avec des copains quand il a été surpris par une patrouille de police en train d'uriner dans la rue.

Ne comprenant pas les invectives des forces de l'ordre maltaises, il a pris peur et a fui en courant. Selon Presse Océan, un policier s'est blessé en le poursuivant, ce qui a sans doute déclenché une procédure judiciaire bien plus importante que ce qu'il aurait eu pour un simple pipi contre un mur.

Titouan, qui suivait son année d'étude en Erasmus à Grenade en Espagne, et qui avait donc pris quelques jours de vacances avec ses amis à Malte, a passé deux longs mois en prison avant d'être enfin libéré sous caution et de pouvoir retrouver ses proches.

Lire aussi: contre les pipis sur les murs, Paris et Nantes testent l'urinoir sec

Mais il a eu la peur de sa vie et s'y reprendra sans doute désormais à deux fois avant de songer à uriner dans la rue.

"Je ne comprenais rien à ce qui se passait. J'avais peur de me faire casser la gueule en prison", a-t-il raconté dans Presse Océan au sujet de sa mésaventure.

Sa mère, Catherine, qui a eu aussi très peur, n'en revient toujours pas que Titouan ait pu rester en détention si longtemps, lui qui n'a jamais eu aucune ennui avec la justice en France.

"Nous, au début, on se disait qu'il était étudiant, européen, qu'il n'avait pas de casier et que ça n'allait donc pas durer", a-t-elle ainsi confié.

Le jeune Nantais a retrouvé sa famille jeudi, après avoir été contraint de rester à Malte quelques jours après sa libération sous caution.

Et aussi:

Ivre, il urine sur la foule d'un festival et fait l'apologie du terrorisme

Ivre, il urine sur le hangar des gendarmes

L'ancien maire de Nice veut fusiller les djihadistes français avec des balles sur lesquelles on aurait uriné

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un étudiant nantais a été arrêté à Malte début février pour avoir uriné dans la rue.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-