Maltraitance animale: L214 dénonce l'abattage de vaches en gestation à Limoges (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Maltraitance animale: L214 dénonce l'abattage de vaches en gestation à Limoges (VIDEO)

Publié le 03/11/2016 à 10:58 - Mise à jour à 11:15
©Remy Gabalda / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'association de défense des animaux L214 a publié ce jeudi une vidéo montrant l'abattage de vaches gestantes à Limoges. Cette vidéo a été filmée clandestinement par un employé du site afin de dénoncer "l'horreur" de la situation, bien que cette pratique soit légale.

Une vidéo choc a été publiée ce jeudi 3 par l'association de défense des animaux L214, et révélée par Le Monde. Tournée en mai dans le plus grand abattoir municipal de France à Limoges, elle montre l'abattage de vaches gestantes. Malgré les images insoutenables, la pratique est légale, inconnue du grand public que plusieurs pays souhaite limiter ou interdire en Europe.

Mauricio Garcia-Pereira, employé espagnol de 47 ans sur le site, a filmé les images dans l'abattoir qui tue chaque semaine 1.000 bovins et 1.500 ovins. Il a été le premier ouvrier a dénoncer les pratiques d'abatage pourtant autorisée. "Tous les jours, au moins cinquante fois par semaine, on tue des femelles pleines. On voit passer les utérus, plus ou moins gros qu'on balance à la poubelle. Comment peut-on tuer les veaux? C'est abominable", a protesté l'employé.

Les vaches sont accrochées par la patte arrière, se font trancher la gorge. Les employés ouvrent ensuite les utérus pour sortir des fœtus parfois sur le point de naître. Certains veaux mesurant près d'un mètre de long ont été jeté à la poubelle.

Le salarié a pris des risques en filmant ces images. "Je sais que je vais perdre mon travail. Je l'espère même", a-t-il affirmé, avant d'ajouter "je veux que le peuple Français soit au courant".

L'association L214 a mis en place une pétition pour interdire l'abattage des vaches gestantes. La pétition est destinée au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, à qui L214 a demandé "de soumettre au vote du Parlement français un projet de loi pour interdire la mise à mort des vaches, au moins lors des trois derniers mois de leur gestation". Sur son site L214 a dénoncé la souffrance infligée aux animaux, "Des étourdissement ratés, des animaux poussés à coup de chocs électriques", rappelant qu'ils ont "désespérément besoin de nous".

Près de 10 à 15% des vaches sont abattues alors qu'elles sont pleines, selon l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), qui a effectué des études en Allemagne, en Italie, en Belgique et au Luxembourg.

Régulièrement l'association L214 diffuse des vidéos dénonçant la maltraitance des animaux dans les abattoirs, et porte plainte contre les établissements.

(Voir ci-dessous la vidéo tournée à l'abattoir de Limoges, ces images peuvent choquer)

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'association de défense des animaux, L214, a mis en place une pétition pour interdire l'abattage des vaches gestantes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-