Manche: il sauve la vie d'un bébé phoque retrouvé devant son bar (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Manche: il sauve la vie d'un bébé phoque retrouvé devant son bar (VIDEO)

Publié le 07/03/2017 à 10:49 - Mise à jour à 11:12
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Benoît Leclerc est un homme qui a du cœur. Découvrant au petit jour début mars un petit phoque blessé et hagard devant son café, il a pris soin de lui avant de le relâcher.

L'affaire est aussi surprenante que mignonne. Benoît Leclerc, gérant du Café du Port, à Omonville-la-Rogue dans la Manche a sauvé la vie d'un bébé phoque gris comme le révèle le journal La Manche Libre.

Il est 8h30 mercredi 1er mars, lorsque ce gérant de bar a découvert sur le trottoir devant son établissement un bébé phoque en difficulté. "Il tremblait, les yeux mi-ouverts", a expliqué Benoît Leclerc au quotidien. Passé sa surprise, l'homme a pris en charge le petit animal craintif et a tenté de le nourrir, en vain. La grêle a obligé Benoît Leclerc à mettre son petit protégé, surnommé "Bibi", en lieu sûr. Il a installé le bébé phoque dans son camion, sur un matelas et une couverture, et lui a donné quelques poissons à manger. 

Le lendemain, l'animal a retrouvé des forces et semble aller mieux. Son sauveteur a alors tenté de le rendre à son milieu naturel depuis la cale du port de la ville. Un instant d'émotion qu'il a partagé en vidéo sur Facebook. Selon Benoit Leclerc, l'animal l'a suivi un moment tandis qu'il marchait le long de la digue, avant de plonger.

La belle histoire aurait pour s'arrêter là mais il n'en est rien. Le jeune mammifère s'est à nouveau échoué quelques heures plus tard et présentait cette fois une blessure à la queue. Comme le rapporte La Manche Libre, Benoît Leclerc a contacté le Centre de Recherche des Mammifères Marin (CRMM) de La Rochelle afin de confier le petit phoque à leurs bons soins. D’après un vétérinaire du centre, l’animal, d’un âge estimé entre trois et six mois, serait sûrement mort si Benoît Leclerc n’était pas intervenu.

Un examen plus approfondi a permi de constater que le petit mammifère présentait des plaies à la bouche qui rendait difficile l'ingestion de nourriture. Il a ensuite été confié depuis au Centre de Sauvegarde associatif du CHENE, à Allouville Bellefosse en Seine-Maritime. Les soigneurs ont confirmé à La Manche Libre que l’animal était bien portant et qu’il serait relâché en mer une fois sorti d'affaire.

(Voir ci-dessous la vidéo de "Bibi" et de son sauveur):

 

Aujourd'hui bibi notre copain bébé phoque après deux jours de convalescence dans mon camion et quelques kilos de poisson et des soins apportés à sa patte abîmée vient de reprendre la mer sa vraie maison devant nos yeux grands ouverts. Hugo Leclerc Manon Lrc Marie Leclerc Marie Leclerc Quentin Helie Dorian Lair Guillaume Lourdin Cyriac Duval Cyril Cuquemelle Cyril Depin Marie Jaubert-Sciboz Marie-laure Lagalle Marie Morisse Sébastien Avaulée . L'ESPRIT DU SURF EST REPARTI

Publié par Benoit Leclerc sur jeudi 2 mars 2017

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La grêle a obligé Benoît Leclerc à mettre son petit protégé, surnommé "Bibi", en lieu sûr. (image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-