Manchester: l'explosion est un attentat suicide, l'identité du kamikaze aurait été identifié [MAJ]

Manchester: l'explosion est un attentat suicide, l'identité du kamikaze aurait été identifié [MAJ]

Publié le 23/05/2017 à 07:09 - Mise à jour à 12:53
©Paul Ellis/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une explosion s'est produite lundi soir à la fin du concert d'Ariana Grande à Manchester, faisant au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. La Première ministre britannique Theresa May a condamné l'"attaque terroriste épouvantable". "Les enquêteurs pensent connaître l'identité de l'assaillant", a-t-elle précisé. [MAJ à 12h51]

Le spectacle s'est terminé dans l'horreur. Une explosion s'est produite lundi 22 au soir à la fin du concert d'Ariana Grande dans le nord-ouest de l'Angleterre, faisant au moins 22 morts et une soixantaine de blessés. Des enfants et des adolescents sont au nombre des victimes. Cette déflagration a eu lieu dans l'Arena de Manchester aux alentours de 23h30 (heure française) en dehors de l'enceinte, dans un espace public qui reliait la salle à la gare de Victoria où passent trains et métros.

Selon deux responsables américains, qui se sont exprimé à Reuters tout en gardant leur anonymat, cette explosion serait très probablement un attentat-suicide. "Le choix de l'enceinte, le moment et les modalités de l'attaque laissent tous entendre qu'il s'agit d'un acte terroriste", a expliqué une de ces sources. Et d'après les informations divulgués par les médias américains, le corps du kamikaze a été retrouvé et identifié. D'éventuels complices seraient actuellement recherchés.

En parallèle, des partisans de l'Etat islamique ont salué sur Internet cette attaque, espérant qu'elle soit signée Daech. Il pourrait s'agir de représailles aux bombardements auxquels le Royaume-Uni participe en Syrie et en Irak. Le site internet du SITE Intelligence Group, l'entreprise américaine qui collecte des données photos et vidéos issus des différents canaux de diffusion djihadiste publie une photo qu'elle présente comme celle du kamikaze qui a perpétré l'attaque. SITE annonce que l'image est issue d'un compte sur un réseau social, décrit comme "pro-Etat islamique".

Très vite, la Première ministre britannique Theresa May a condamné l'"attaque terroriste épouvantable". "Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste", a-t-elle souligné tout en exprimant sa sympathie aux familles. "Les enquêteurs pensent connaître l'identité de l'assaillant", a-t-elle précisé. Theresa May doit se rendre dans la journée à Manchester pour rencontrer la police et les autorités locales.

"Nous pensons que cette attaque a été menée par un agresseur solitaire. Il est difficile de dire s'il agissait seul ou dans le cadre d'un réseau", a expliqué le patron de la police de Manchester, Ian Hopkins. Un grand rassemblement en hommage aux victimes est prévu ce mardi sur Albert Square, en plein cœur de Manchester.

Emmanuel Macron a adressé ce mardi au matin ses pensées "au peuple britannique, aux victimes et à leurs proches. Nous menons ensemble le combat contre le terrorisme". Le président français a eu une conversation téléphonique avec la Première ministre britannique peu avant midi.

De leurs côtés, les maires de Paris et de Nice, Anne Hidalgo et Christian Estrosi, ont également exprimé leur solidarité dans la nuit, tout comme le nouveau ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. Pour le moment, il n'y a pas d'information sur l'identité des victimes.

Le Quai d'Orsay et les services de l'ambassade de France au Royaume-Uni travaillent actuellement à la vérification de la nationalité et l'identité des victimes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux responsables américains ont évoqué la piste de l'attentat suicide.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-