Manifestations des taxis: plusieurs interpellations suites à des incidents violents

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Manifestations des taxis: plusieurs interpellations suites à des incidents violents

Publié le 25/06/2015 à 15:47 - Mise à jour à 16:01
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Dans plusieurs points de la mobilisation des taxis contre les VTC et les chauffeurs amateurs d'UberPop, des incidents violents ont été observés. Au moins quatre interpellations ont eu lieu dans la matinée ce jeudi.

Le face à face entre les chauffeurs de taxis en grève et les CRS qui tentent de faire respecter l'ordre républicain est resté tendu ce jeudi 25 dans de nombreuses grandes agglomérations françaises. Quatre personnes ont été interpellées dont trois chauffeurs de taxis et un chauffeur de VTC.

Des incidents, parfois violents, ont eu lieu: bagarres, jets de pierres, véhicules de VTC et d'Uber vandalisés ont été constatés à de multiples reprises au niveau des barrages filtrants mis en place par les grévistes autour des gares, des aéroports et aux entrées des grandes villes.

Aux abords de la porte Maillot dans l'ouest parisien, les forces de l'ordre ont dû charger à plusieurs reprises les manifestants et faire usage de gaz lacrymogènes. Des affrontements qui se sont parfois poursuivis, au mépris du danger, sur les voies du périphérique parisien. Un chauffeur de taxi a été appréhendé par des policiers après avoir blessé un CRS en lui lançant un projectile.

A l'aéroport d'Orly, la situation a également dégénéré quand un chauffeur de VTC a forcé un barrage de taxis en percutant l'un des grévistes qui a été légèrement blessé, le chauffard a été interpellé avant d'être roué de coups par les chauffeurs de taxi aux alentours.

A Marseille, plusieurs points d'entrée de la cité phocéenne ont été bloqués par des chauffeurs de taxi qui ont allumé des feux de poubelles et de palettes.

A Toulouse, Nantes, Bordeaux, Lilles ou encore Lyon, la circulation a été très perturbée. De nombreux témoignages font état de véritable "traque des chauffeurs VTC ou Uber" dans ces villes. Au total, selon la police, près de 2.800 chauffeurs de taxi manifestaient ce jeudi dans toute la France et "une trentaine de points de blocage" avaient été recensés à midi. 

Pour tenter de détendre la situation, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a demandé au préfet de police de Paris de prendre un arrêté interdisant UberPop, comme cela a déjà fait dans le Nord ou en Gironde il y a quelques semaines.

 
 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les affrontements ont été violents entre CRS et taxis en grève, porte Maillot à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-