Manosque: ils braquent un supermarché et repartent avec une simple bouteille de vin

Manosque: ils braquent un supermarché et repartent avec une simple bouteille de vin

Publié le 26/12/2017 à 18:43 - Mise à jour à 18:44
©PRM/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux hommes armés et masqués ont braqué ce mardi matin un supermarché à Manosque. Ils voulaient accéder au coffre mais aucun employé n'a été capable de l'ouvrir. Ils sont alors repartis avec une bouteille de vin.

Les employés d'un supermarché de Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, ont eu la peur de leur vie ce mardi 26 au matin. Deux hommes, munis d'armes de poing et avançant visages masqués, les ont menacés car ils voulaient dérober le contenu du coffre du magasin.

Sauf qu'aucun salarié du supermarché présent au moment du braquage, survenu vers 6h30 ce matin, en pleine effervescence dans les entrepôts pour la mise en rayon des produits, n'avait la possibilité d'ouvrir le coffre en question selon Le Dauphiné Libéré, qui rapporte les faits.

Les deux voleurs ont alors pris la fuite sans faire de blessé mais ont emporté les clés du magasin (un supermarché Leader Price) et… une bouteille de vin. Ils étaient ce mardi en début de soirée toujours en fuite. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Manosque.

Voir aussi: Viverols - l'enfant Jésus volé et remplacé par une endive dans une crèche

La période des fêtes de fin d'année est toujours propice aux vols et aux cambriolages en tout genre. Particulièrement dans les magasins, où les commerçants redoublent de vigilance.

Mais malgré les dispositifs de sécurité souvent renforcés, certains malfaiteurs sans doute plus malin (ou sournois) que d'autres, arrivent à passer entre les mailles du filet.

Les magasins de jouets ne sont évidemment pas épargnés autour de Noël. A Besançon, un braqueur a profité dimanche dernier de la forte activité d'un magasin de jouets du centre commercial de Châteaufarine pour dérober la caisse, qui contenait près de 15.000 euros selon Franceinfo.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux malfaiteurs étaient venus pour le coffre du magasin. Ils ne sont reparties qu'avec une bouteille de vin. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-