Mantes-la-Jolie: il crie "Allah akbar" et menace d'égorger les clients d'un coiffeur

Mantes-la-Jolie: il crie "Allah akbar" et menace d'égorger les clients d'un coiffeur

Publié le 05/02/2018 à 14:40 - Mise à jour à 14:52
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 23 ans a été interpellé samedi à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines pour avoir menacé d'égorger les clients d'un salon de coiffure. Il a crié à plusieurs reprises "Allah akbar" avant d'être interpellé.

Plus de peur que de mal samedi 3 dans l'après-midi à Mantes-la-Jolie. Un homme armé a semé la panique dans un salon de coiffure de la commune des Yvelines. Il a pénétré dans l'établissement et a proféré menaces et insultes à l'attention des employés et des clients qui ont eu très peur.

En effet, l'individu, a menacé à plusieurs reprises d'égorger les personnes présentes dans le salon de coiffure. Visiblement très agité, il est entré et sorti plusieurs fois de l'établissement en question, en criant à plusieurs reprises "Allah akbar", permettant à des témoins d'alerter les forces de l'ordre.

Une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) s'est rapidement rendue sur place et a réussi à interpeller le suspect sans que personne ne soit blessé. Les fonctionnaires ont constaté que l’homme était porteur d’un cutter, précise Le Parisien qui révèle cette affaire.

Lire aussi - Châteauroux: un surveillant de prison agressé par un détenu, il aurait crié "Allah Akbar"

Le suspect, âgé de 23 ans, est connu de la police pour plusieurs délits de "droit commun". Mais l’homme est également connu des services de renseignements pour sa radicalisation. "Une perquisition a été menée chez lui et des livres et de la documentation prouvant son adhésion à l’islam rigoriste ont été saisis", a expliqué le quotidien.

Immédiatement placé en garde à vue suite à son interpellation, l’individu a été pris d’une "crise de démence" au cours de sa nuit en geôle. Il a finalement été hospitalisé d’office, après un examen psychologique effectué par un psychiatre lors de sa garde à vue.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les policiers ont trouvé un cutter sur l'individu lors de son interpellation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-