Mantes-la-Jolie: le couple d'hommes soupçonné d'imposer des fellations à un ado

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mantes-la-Jolie: le couple d'hommes soupçonné d'imposer des fellations à un ado

Publié le 27/06/2018 à 14:40 - Mise à jour à 14:55
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux quinquagénaires sont soupçonnés de "viol et agression sexuelle" sur un adolescent de 15 ans entre novembre 2017 et le début du mois de juin de cette année à leur domicile de Mantes-la-Jolie. Ils ont été mis en examen.

Les deux suspects maintiennent que les relations sexuelles qu'ils ont entretenues avec la victime présumée étaient "consenties". Un couple de deux hommes, âgés de 40 et 41 ans, a été mis en examen vendredi par le tribunal de Versailles pour des faits de "viol et agression sexuelle". Ils sont soupçonnés d'avoir abusé sexuellement d'un adolescent de 15 ans.

Selon le journal Le Parisien, qui révèle l'affaire, les faits s'e sont déroulés au domicile du couple entre novembre 2017 et le début du mois de juin de cette année. Ce n'est que vendredi 22 que la jeune victime trouvera le courage de se présenter au commissariat de la ville des Yvelines pour déposer plainte. Il s'est présenté en compagnie de son père avec lequel il ne vit pas. Il était en effet hébergé par la famille du nouveau compagnon de sa mère au moment des faits.

Lire aussi - Le grand-oncle pédophile abusait son petit-neveu: à sa demande, selon lui

"Le jeune homme explique qu’il a été hébergé chez le frère de son beau-père à Mantes-la-Jolie, entre novembre 2017 et le début du mois de juin, alors qu’il accomplissait un stage en entreprise dans le département", précise le quotidien.

C'est au cours de cette période qu'il aurait été abusé par cet homme et son compagnon. "L'ado raconte que les deux quadragénaires lui ont imposé des fellations à plusieurs reprises avant de tenter de le violer et ont pris des photos de lui à son insu pendant qu’il se douchait", a souligné une source policière au Parisien. "Le garçon ajoute qu’il a tenté de révéler les faits à sa mère, qui lui avait rétorqué qu’il affabulait", a-t-elle ajouté.

Les deux suspects se sont présentés d'eux-mêmes auprès des forces de l'ordre pour donner leur version des faits, expliquant que les rapports étaient consentis. Ils ont été écroués à l'issue de leur mise en examen.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux quinquagénaires sont soupçonnés de "viol et agression sexuelle" sur un adolescent de 15 ans à Mantes-la-Jolie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-