Mantes-la-Jolie: un sexagénaire retrouvé mort et en état de momification dans son appartement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mantes-la-Jolie: un sexagénaire retrouvé mort et en état de momification dans son appartement

Publié le 17/03/2017 à 08:48 - Mise à jour à 08:57
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'huissier et les forces de l'ordre venaient rencontrer un locataire accumulant les impayés, ils ont trouvé une dépouille en état de décomposition avancée. L'homme de 68 ans est mort seul, après s'être isolé du monde suite au décès de sa mère.

C'est un nouveau drame de la solitude qui vient cette fois d'être découvert à Mantes-la-Jolie, dans le département des Yvelines. Un homme de 68 ans a été retrouvé mort dans son appartement, en état de momification. Le courrier de sa boîte aux lettres, qui s'était entassé mois après mois, contient des plis non décachetés et datant de janvier 2016. Le décès date donc d'environ un an.

C'est les forces de l'ordre accompagnant un huissier de justice qui ont fait la macabre découverte jeudi 16 au 6 de la rue Richard Byrd. L'homme, locataire, avait accumulé –et pour cause– les retards de loyers et les impayés divers. Il n'ont pu que constater la mort de l'homme et faire le nécessaire pour transporter la dépouille décomposée aux pompes funèbres de la ville.

Pourtant l'homme, José-Louis de son prénom,  entretenait de bons rapports avec ses voisins. Interrogés par le journal Le Parisien, ceux- ci décrivent un homme "un homme très gentil", "sociable", "aimant le contact humain"  et notoirement "passionné de vélo".

Le sexagénaire vivait avec sa mère dans l'appartement. Or, cette dernière est décédée, et les voisins ont alors noté un brusque changement dans le comportement de leur voisin jusque-là avenant. Il est alors décrit comme "ne discutant plus beaucoup", voire "marchant comme un fou, le regard dans le vague", il ne s'est visiblement pas remis du décès. Jusqu'au jour où l'homme n'est même plu apparu aux yeux de ses voisins. Ceux-ci pensaient, en toute bonne foi, que l'homme était parti en maison de repos ou dans une maison de campagne suite au choc de la mort de sa mère. Il n'en était rien: le malheureux était seulement en train de se décomposer dans l'appartement d'à-côté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme a été retrouvé mort par un huissier de justice accompagné des forces de l'ordre.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-