Marine Le Pen: la justice demande la levée de son immunité

Marine Le Pen: la justice demande la levée de son immunité

Publié le 20/01/2017 à 17:21 - Mise à jour à 17:22
©Capture d'écran France-2
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Afin de l'entendre dans une affaire l'opposant à l'ancien maire de Nice, Christian Estrosi, le tribunal de grande instance a demandé au Parlement européen de lever l'immunité parlementaire de Marine Le Pen.

Le tribunal de grande instance de Nice a adressé au Parlement européen une demande de levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen pour l'entendre dans une affaire de plainte en diffamation déposée contre elle par l'ancien maire Christian Estrosi, a indiqué le parquet ce vendredi 20.

"Le tribunal de grande instance de Nice a été saisi d'une plainte avec constitution de partie civile qui a été déposée devant le doyen des juges d'instruction il y a quelques mois (juillet 2016, ndlr) pour des faits de diffamation qui sont imputés par le plaignant à Mme Le Pen", a expliqué le procureur général de Nice Jean-Michel Prêtre.

"Le magistrat instructeur en charge de l'instruction a transmis au parquet une demande de levée de l'immunité parlementaire de Mme Le Pen en sa qualité de députée européenne pour lui permettre de l'entendre dans des conditions qui le laissent libre de toute décision", a-t-il ajouté.

Christian Estrosi (LR) reproche à Mme Le Pen d'avoir tenu des propos diffamatoires en mai 2015 à son encontre lors d'une émission animée par le journaliste Jean-Pierre Elkabbach sur i>Télé/Europe 1.

La dirigeante d'extrême droite y accusait M. Estrosi de financer l'Union des organisations islamiques de France dont la dissolution est réclamée par certains responsables politiques, au FN et même à droite.

L'UOIF est critiquée pour sa proximité avec l'islam politique des Frères Musulmans. En décembre, cette organisation a néanmoins réintégré le bureau du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le Parlement européen avait déjà voté en 2013 la levée de son immunité parlementaire. Son père et ancien président du Front National, Jean-Marie Le Pen, avait lui aussi fait l'objet de plusieurs demandes de levées d'immunité parlementaire européenne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marine Le Pen avait accusé Christian Estrosi de financer des organisations islamistes en France, en mai 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-