Un habitant de Dijon décapité et démembré lors de ses vacances à Marrakech, trois personnes arrêtées

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un habitant de Dijon décapité et démembré lors de ses vacances à Marrakech, trois personnes arrêtées

Publié le 27/06/2017 à 18:23 - Mise à jour à 18:26
© FADEL SENNA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le parquet de Dijon a confirmé ce mardi que le Dijonnais de 61 ans porté disparu lors de ses vacances à Marrakech était bien celui dont le corps a été retrouvé décapité et démembre le 10 juin dans plusieurs endroits de la ville. La police marocaine a arrêté trois suspects. Les motifs du crime ne sont pas connus pour l'instant.

Que s'est-il passé pour Jacky M. un Dijonnais de 61 ans, qui a littéralement été massacré, et son cadavre mutilé à Marrakech, au Maroc? Le parquet de Dijon vient en effet de confirmer ce mardi que le sexagénaire bourguignon, qui avait disparu depuis plusieurs semaines, était sans aucun doute l'homme dont le corps a été démembré dans la grande cité touristique du pays. Les restes de la dépouille de l'homme ont été placés dans des sacs poubelles disséminés dans trois endroits différents de la ville. Il a été confirmé que le malheureux avait été décapité et ses membres sectionnés.

La victime avait quitté la France le 4 juin dernier pour passer quelques jours à Marrakech, dans l'appartement qu'un ami marocain mettait régulièrement à disposition. Il devait rentrer le 15 juin. Son fils venu le chercher à l'aéroport, et ne le voyant pas débarquer, a alors alerté les autorités constatant que son père ne répondait pas à ses appels. Le rapprochement a alors rapidement été fait avec la découverte de morceaux de corps humains le 10 juin qui se sont avérés être ceux de Jacky M. Des derniers tests sont en cours pour la confirmation définitive, mais le parquet de Dijon affirme que l'identification ne fait guère de doutes.

Le Maroc a annoncé qu'une femme a été interpellée dans le cadre de cette affaire, ainsi que deux hommes, des complices présumés. Ils ont été placés en détention mais il est difficile de connaitre encore les motifs ayant amené à suspecter ces trois personnes.

Et il ne sera malheureusement pas possible pour la famille de la victime de voir les meurtriers présumés du sexagénaire transférés en France, le royaume du Maroc n'extradant pas ses ressortissants dans le cadre d'une affaire concernant un étranger.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme passait quelques jours de vacances à Marrakech.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-