Marseille: le chirurgien oublie un gant et cinq compresses dans son ventre après une opération

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Marseille: le chirurgien oublie un gant et cinq compresses dans son ventre après une opération

Publié le 23/01/2018 à 15:59 - Mise à jour à 16:03
© MARTIN BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une femme a saisi le président du tribunal de Grande Instance de Marseille après qu'un chirurgien a oublié un gant et cinq compresses dans son ventre suite à une opération. L'avocat de la victime a souligné que toutes les procédures n'avaient pas été respectées après l'intervention.

Elle a souffert durant trois jours sans que le chirurgien l'ayant opérée ne s'en inquiète. Une femme a saisi le président du tribunal de Grande instance de Marseille pour savoir ce qu'il s'est vraiment passé lors de l'intervention qu'elle a subie le 6 avril dernier.

C'est son avocat qui a déclaré ce mardi 23 à France Bleu Provence que sa cliente de 48 ans avait saisi la justice. Elle a subi une hystérectomie, une ablation de l'utérus, en avril. L'opération s'est bien passée selon le médecin qui l'avait prise en charge.

A voir aussi: Opération: on lui enlève le mauvais testicule, il obtient près d'un million d'euros en réparation

Seulement voilà, dès son réveil la patiente s'est plainte de fortes douleurs au ventre. De plus, elle fait très vite remarquer au personnel soignant qu'elle a du mal à uriner. Une nuit d'insomnie ponctuée de vomissements plus tard elle a même été autorisée à rentrer à son domicile, sans plus d'examen complémentaire.

Mais les douleurs ne se sont pas atténuées pour autant et la quadragénaire est restée alitée jusqu'au 9 avril, soit trois jours après son opération. Cette journée là, après quatre heures de violentes contractions et douleurs, elle a expulsé de son vagin un gant chirurgical ainsi que cinq compresses dans une mare de sang.

"Très choquée", selon la radio locale, la patiente a demandé en vain des excuses au chirurgien. L'avocat de celle-ci a aussi pointé du doigt un dysfonctionnement survenu après l'intervention: le décompte des compresses, qui aurait pu servir au chirurgien dans ce cas, n'a pas été effectué comme il est normalement prévu.

Un expert a été dépêché par le TGI de Marseille pour découvrir les circonstances et estimer les préjudices de cette erreur médicale.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le chirurgien avait oublié cinq compresses et un gant dans le ventre de sa patiente.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-