Marseille: deux médecins internes blessés par des tirs à la Timone

Marseille: deux médecins internes blessés par des tirs à la Timone

Publié le 04/08/2018 à 12:16
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Deux internes en médecine de l'hôpital de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône) ont été visés par des tirs de carabine à plombs vendredi soir. L'une des victimes, blessée au niveau de la gorge, se trouve dans un état grave.

Les deux victimes participaient à un barbecue. Deux jeunes internes ont été blessés par des coups de feu provenant d'une carabine à plomb vendredi 3 vers 23h à proximité de la l'hôpital de la Timone à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Selon le journal La Provence, qui révèle l'information, les deux victimes prenaient part à un barbecue en compagnie de collègues dans la résidence universitaire située à proximité de l’hôpital. L'un a été touché dans le dos, et l'autre a été atteint au niveau de la gorge.

Voir - Marseille: un homme tué par balles sur le Vieux-Port, la piste du règlement de comptes privilégiée

Tous les deux ont été pris en charge par les secours et évacués vers l'hôpital. L'état de santé de l'interne touché à la gorge est jugé préoccupant par le corps médical de la Timone.

Les forces de l'ordre ont également été déployées sur place pour tenter de retrouver l'auteur des coups de feu. Un voisin, soupçonné d'être à l'origine des tirs, a été interpellé et placé en garde à vue. Il aurait évoqué des "nuisances sonores" pour justifier son geste. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce fait divers.

Lire:

Marseille: le plafond des urgences de La Timone s'effondre sur une petite fille et son père

Interne agressée sexuellement à l'hôpital de la Timone à Marseille: un suspect arrêté

Djihadisme: un interne français de l'hôpital de la Timone à Marseille, expulsé de Turquie, en garde à vue

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Deux internes en médecine de l'hôpital de la Timone à Marseille ont été visés par des tirs de carabine à plombs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-