Marseille: les éboueurs découvrent un boa constrictor

Marseille: les éboueurs découvrent un boa constrictor

Publié le 16/08/2018 à 07:56 - Mise à jour à 07:58
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les éboueurs de Marseille ont découvert un boa constrictor d'un mètre de long mardi alors qu'ils faisaient leur tournée sur le boulevard Françoise Duparc. Immédiatement appelés les pompiers ont récupéré le reptile.

C'est une découverte surprenante à laquelle ils ne s'attendaient certainement pas. Des éboueurs de Marseille qui effectuaient leur tournée sur le boulevard Françoise Duparc mardi 14 ont trouvé un boa constrictor au pied d'un conteneur.

Le reptile qui mesurait un mètre de long se trouvait à proximité d'un vivarium posé à terre dans la rue. L'équipe a immédiatement appelé les marins-pompiers qui sont intervenus rapidement.

L'intervention s'est ensuite déroulée sans encombre et le boa qui venait visiblement de manger était heureusement parfaitement calme et en plein digestion. L'un des sauveteur, tous spécialisés dans les nouveaux animaux de compagnie (NAC), a d'ailleurs adopté le reptile, il a été baptisé Jojo.

A voir aussi: Gironde - un serpent dans la boîte de haricots verts

Si la morsure d'un boa constrictor n'est pas venimeuse et que ces animaux, surtout lorsqu'ils mesurent un mètre, s'attaque plus aux rats qu'aux hommes cela n'a pas empêché Julien Ruas, adjoint au maire, de s'indigner face à l'abandon de cet animal en pleine rue.

"Ce matin à Marseille les marins-pompiers ont dû capturer un boa jeté dans les poubelles avec son vivarium par son propriétaire. Inacceptable et dangereux! Cet animal aurait pu blesser les agents de collecte de la Métropole Aix Marseille Provence qu’il faut féliciter pour leur sang froid!", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

"Je vois souvent des choses surprenantes, mais c'est la première fois que j'entends parler d'une histoire aussi folle et inacceptable", a-t-il renchéri au micro de France Bleu Provence en ajoutant qu'il espérait qu'une enquête serait ouverte pour retrouver le propriétaire de l'animal.

L'abandon d'un animal est puni en France de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

A lire aussi:

Attaqué par un ours et un serpent, il survit à une morsure de requin

Une association en appelle au gouvernement pour mieux évaluer les animaux abandonnés

Oise - 4 chiots abandonnés vivants dans un sac poubelle dans la forêt (photo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pompiers sont rapidement intervenus et ont pris en charge le boa.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-