Marseille: mort d'une étudiante en médecine, elle se serait suicidée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 décembre 2017 - 09:52
Image
Une enquête de police a été ouverte après que deux syndicats ont signalé à la justice des faits de b
Crédits
© VALERY HACHE / AFP/Archives
L'université de Marseille a confirmé le décès de Solène, étudiante en première année de médecine. La thèse du suicide a été évoquée par les autorités.
© VALERY HACHE / AFP/Archives
Une jeune femme, étudiante en médecine à l'université de Marseille, a été retrouvée morte mardi dans sa chambre. Elle ne s'était pas présentée aux épreuves le matin même. Les autorités ont évoqué le suicide comme cause possible de la mort.

Une étudiante en première année de Paces (qui réunit en une seule promotion tous les étudiants d'études de santé) à la faculté de médecine de Marseille a été retrouvée morte mardi 12 dans la chambre qu'elle louait, à proximité du campus universitaire.

Selon France 3, la jeune femme, qui était âgée de 18 ans, appartenait à l'écurie Sup Provence, un centre d'entraînement pour le concours d'entrée à l'école de médecine. Ce sont les marins-pompiers qui ont découvert son corps. Rapidement, les autorités ont évoqué comme probable la thèse du suicide. Une enquête a été ouverte pour confirmer la cause de la mort.

Le matin même, cette étudiante, dont le décès a été confirmé par un communiqué officiel de l'université, ne s'était pas présentée aux épreuves du concours.

Voir aussi: Grand-Quevilly - une collégienne s'est suicidée

Elle s'appelait Solène et était considérée comme brillante par ses enseignants. Elle avait obtenu son bac S dans un lycée de Martigues l'an passé.

Après l'annonce de sa mort, la faculté de Marseille a immédiatement mis en place une cellule psychologique pour accompagner les étudiants et les membres des équipes pédagogiques qui en ressentiraient le besoin.

Tout a été fait pour soutenir ses camarades, qui passaient mercredi 13 de nouvelles épreuves.

Cette tragique disparition réveille la douleur du meurtre de Mauranne, 20 ans, assassinée sur le parvis de la gare Saint-Charles le 1er octobre dernier, lors de l'attentat terroriste perpétré par Ahmed Hanachi (et revendiqué par Daech). Mauranne, comme Solène, était étudiante à la faculté de médecine de la cité phocéenne.

À LIRE AUSSI

Image
Les avalanches provoquent une trentaine de décès par an en France, la randonnée et le hors-piste se
Un jeune homme survit à une avalanche mais y perd sa copine, il met fin à ses jours
Aux Etats-Unis, dans le Montana, un homme de 27 ans parti faire de l'alpinisme avec sa copine, a vu cette dernière mourir sous ses yeux la semaine dernière lors d'une ...
11 octobre 2017 - 19:43
Société
Image
Gendarmerie-Enseigne-Illustration
Thénezay: un homme de 66 ans tue sa femme au fusil de chasse et se donne la mort
Une femme de 63 ans a été tuée par arme à feu à Thénezay dans les Deux-Sèvres. L'auteur serait son mari, un homme de 65 ans qui aurait ensuite retourné l'arme contre l...
21 mars 2017 - 14:22
Société
Image
Les urgences de l'hôpital Cochin
Paris: une infirmière se donne la mort à l'hôpital Cochin, après avoir alerté sur la dégradation de ses conditions de travail
L'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) est de nouveau endeuillée par un drame dans l'un de ses établissements. Ce mardi, une infirmière de 45 ans s'est donnée...
07 mars 2017 - 14:25
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don