Marseille: un adolescent touché de deux balles dans la tête, il est entre la vie et la mort

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marseille: un adolescent touché de deux balles dans la tête, il est entre la vie et la mort

Publié le 15/10/2017 à 15:50 - Mise à jour à 15:51
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adolescent a été grièvement blessé par balle tôt ce dimanche matin dans une cité du nord de Marseille. Son pronostic vitale est engagé.

On ignore pour l'heure ce dimanche 15 en début d'après-midi le motif des coups de feu. Toujours est-il qu'un adolescent de 15 ou 16 ans se trouve entre la vie et la mort après avoir été touché par deux balles au niveau de la tête.

Les faits se sont déroulés ce dimanche peu avant 6h du matin au Parc Kalliste (XVe arrondissement) a fait savoir le procureur de la République Xavier Tarabeux, confirmant une information de La Provence. Les forces de l'ordre ont été prévenues par un coup de téléphone passé par un habitant du quartier qui a annoncé avoir entendu "un coup de feu". Une fois sur place, la police, accompagnée par les secours, a découvert l'adolescent inconscient et saignant abondamment. Ce dernier a immédiatement été médicalisé par les marins-pompiers et transporté en urgence à l'hôpital Nord de la cité phocéenne.

"Aucune douille n'a été retrouvée sur la scène de crime, ce qui laisse à penser que le ou les tireurs ont utilisé une arme de poing", précise le quotidien.

La victime était déjà connue des services de police pour des affaires de stupéfiants, toutefois, "en l'état aucun élément ne permet de retenir la qualification du règlement de comptes" a indiqué le magistrat. La police judiciaire a été saisie et chargée de l'enquête. L'état de santé de la victime est très préoccupant, il est ce dimanche entre la vie et la mort.

Fin septembre deux hommes avaient été tués par balle dans la cité de la Castellane dans le XVIe arrondissement de Marseille.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La victime était déjà connue des services de police pour des affaires de stupéfiants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-