Marseille: un enseignant soupçonné de harcèlement sexuel sur une cinquantaine d'anciennes élèves

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Marseille: un enseignant soupçonné de harcèlement sexuel sur une cinquantaine d'anciennes élèves

Publié le 21/01/2018 à 16:03 - Mise à jour à 16:15
© SAUL LOEB / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un enseignant marseillais a été placé sous contrôle judiciaire le 12 janvier dernier et mis en examen pour avoir harcelé sexuellement plusieurs de ses anciennes élèves. Il aurait envoyé des messages déplacés à une cinquantaine d'entre elles.

Un enseignant marseillais a été mis en examen mi-janvier après les plaintes de deux anciennes élèves qui l'ont accusé de harcèlement sexuel, rapporte Le Point. Mais ce pourrait être une cinquantaine de jeunes filles qui auraient subi ses agissements.

Menée dans la plus grande discrétion, l'enquête aurait débuté avec une première dénonciation en octobre dernier. Une femme de 22 ans a déclaré à la police qu'elle recevait des messages à caractère sexuel et insistants de son ancien professeur de mathématiques du lycée Périer.

Lire aussi: Education nationale: après vérification des casiers judiciaires, 26 fonctionnaires écartés pour avoir abusé d'enfants

Contactée via Facebook "elle a relaté avoir bloqué son profil en pensant ainsi s'en être débarrassée, mais il l'a recontactée après avoir créé un autre profil", a confié une source proche de l'enquête à l'hebdomadaire. Des faits qui remonteraient à 2014 et à l'obtention de son baccalauréat. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait en effet eu pour "principe" d'attendre que ses cibles aient quitté le lycée pour commencer à leur envoyer des messages. Une technique qu'il aurait appliquée depuis 2014 et auprès d'une cinquantaine d'anciennes élèves identifiées par les enquêteurs.

Auditionné, l'homme a reconnu avoir contacté ces jeunes femmes, sélectionnées en raison de leur physique, mais assurant qu'elles étaient toutes majeures et n'avoir eu de relation sexuelle avec aucune d'entre elles. Une version qui ne serait pas remise en cause par l'enquête pour l'instant. Le professeur a été suspendu de son poste.

Le harcèlement sexuel est défini comme "le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante" (source legifrance)

Si les faits sont avérés, ce professeur risquerait deux ans de prison et 30.000 euros d'amende, trois ans de prison si la justice retenait qu'il a abusé de l'autorité que lui confère ses fonctions bien qu'il n'ait plus été le professeur de ses victimes présumées au moment des faits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enseignant aurait envoyé des messages à caractère sexuel à une cinquantaine d'anciennes élèves.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-