Mayenne: un homme de 42 ans mis en examen et incarcéré pour avoir secoué son bébé et provoqué sa mort

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Mayenne: un homme de 42 ans mis en examen et incarcéré pour avoir secoué son bébé et provoqué sa mort

Publié le 25/03/2017 à 17:05 - Mise à jour à 17:07
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les raisons du geste sont encore floues, mais la conséquence en a été tragique: un homme de 42 ans a reconnu avoir provoqué la mort de son bébé en le secouant. Il a été mis en examen vendredi et placé en détention provisoire.

Le père a reconnu les faits. Un homme de 42 ans a été mis en examen vendredi 24 et placé en détention provisoire après avoir admis être à l'origine de la mort de son bébé qu'il a "secoué" jusqu'à provoquer son décès.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le quadragénaire a quitté pour une raison qui reste à déterminer, son domicile de Cuillé, dans le département de la Mayenne, entre Rennes et Laval, lundi 20 dans la soirée. Il y est revenu le lendemain matin. Le bébé était alors inanimé. Plusieurs membres de la famille ont alors immédiatement appelé les secours. Ceux-ci ont alors essayé de réanimer l'enfant. Mais sans succès malheureusement, et ils n'ont pu que constater la mort du nourrisson.

Les deux parents ont été placés en garde à vue. Au cours des interrogatoires, le père qui était le principal suspect, a admis à avoir secoué son enfant, pour des raisons qui restent encore à éclaircir complètement. Ce geste dangereux provoque des lésions physiques ou neurologiques qui peuvent être graves voire mortelles, et est souvent déclenché par une perte de contrôle de l'adulte face aux pleurs incessants d'un bébé.

Le père a donc été mis en examen vendredi 24 pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans, par ascendant". Ces faits, considérés comme des crimes, sont passibles de 30 ans de prison. Dans l'attente de la progression de l'instruction, l'homme a été incarcéré au Mans, dans la Sarthe. La mère, elle, a été remise en liberté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père a été mis en examen, et risque 30 ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-