Melun: un jeune armé grièvement blessé par la police

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 09 août 2018 - 22:05
Image
Un attentat visant "un club libertin" a été déjoué avec l'interpellation d'un homme "converti et radicalisé" dans le Loiret
Crédits
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Les policiers ont tué sur le jeune homme qui les menaçait avec un couteau.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
Un jeune homme de 18 ans a été grièvement blessé par la police dans la nuit de mercredi à ce jeudi à Melun. Il était armé d'un couteau et menaçait les agents qui ont fait feu sur lui, son pronostic vital est engagé.

Il a été opéré mais son pronostic vital est engagé. Un jeune homme a été grièvement blessé par la police dans la nuit de mercredi 8 à ce jeudi 9 à Melun, en Seine-et-Marne.

Selon le parquet, cité par LCI, les policiers de la BAC (la Brigade anti criminalité) avaient repéré ce jeune homme aux alentours de la gare de Melun un peu après minuit. Cet individu était "en train de dissimuler un objet à leur vue", a fait savoir le procureur adjoint de Melun Denis Devallois.

Le suspect s'est ensuite enfuit. Deux policiers ont alors couru à ses trousses "sur quelques centaines de mètres".

A voir aussi: Emeutes à Nice après l'accident d'un homme poursuivi par la police

Et c'est "dans un espace restreint" que les coups de feu ont été tirés de la part des agents alors que le jeune homme les menaçait avec un couteau muni d'une "lame de dix centimètres". Le parquet a en outre bien précisé que le suspect avait "clairement voulu porter un coup" avec son arme.

Après avoir tiré, les policiers ont aussitôt prévenu les secours et un hélicoptère a été dépêché sur place pour transporter le jeune dans un hôpital de la région parisienne. La victime a été touchée à quatre reprises: une fois au niveau du thorax et trois fois au niveau des jambes.

Le jeune homme, qui était par ailleurs connu des services de police, a donc été opéré en urgence mais malgré l'intervention ses jours sont toujours en danger et son pronostic vital est toujours engagé.

A lire aussi:

Appels au calme à Nantes après la mort d'un jeune tué par la police

Grenoble - un jeune homme grièvement blessé dans une fusillade

Marseille - deux médecins internes blessés par des tirs à la Timone

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don