Mémorial des déportés: un "nationaliste" armé "voulait s'en prendre aux juifs"

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Mémorial des déportés: un "nationaliste" armé "voulait s'en prendre aux juifs"

Publié le 25/04/2018 à 10:29 - Mise à jour à 10:43
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été arrêté mardi par les gendarmes à Mayenne alors qu'il tentait de rentrer dans le mémorial des déportés avec un fusil non-chargé. Il s'est présenté comme un nationaliste et a dit "vouloir s'en prendre aux juifs".

L'individu menaçant a été maîtrisé par un jeune homme en service civique et une jeune femme qui travaillent à l’accueil du mémorial des déportés à Mayenne. Un homme armé s'est présenté mardi 24 dans ce musée qui rend hommage aux personnes déportées en Mayenne vers les camps d'extermination nazis. L'attaque n'a fait aucune victime.

Maîtrisé par le personnel du musée, l'individu a été livré aux gendarmes qui l'ont interrogé sur place avant de le placer en garde à vue.

"Un individu armé s’est introduit dans les lieux, menaçant les agents d’accueil de vouloir faire une prise d’otages", a expliqué le préfet de la Mayenne, Frédéric Veaux, rapporte Ouest-France. "L’homme a d’abord acheté un billet d’entrée. Puis il est sorti, avant de revenir immédiatement, armé d’une arme non chargée, de type fusil à pompe. Il a immédiatement été désarmé", a poursuivi Guirec Le Bras, procureur de Laval.

Lire aussi - Chevènement juge "dangereux" de désigner un "nouvel antisémitisme musulman"

L'individu, âgé de 20 ans et habitant la Mayenne, est "en état de fragilité psychiatrique", a fait savoir le magistrat. Selon France Bleu Mayenne, il s'est décrit comme un "nationaliste" et a dit "vouloir s'en prendre aux juifs". Il n'a pas d'antécédents judicaires.

"Le préfet salue le courage et le sang-froid des agents qui ont fait face à l’agresseur et la réactivité et le professionnalisme des gendarmes qui sont intervenus. Le préfet a partagé son émotion et exprimé son soutien à la présidente de l'association pour le Mémorial de la Déportation qui réalise un travail remarquable pour entretenir la mémoire des Mayennais déportés, notamment auprès des plus jeunes", a souligné la préfecture dans un communiqué.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme armé et menaçant a été arrêté lundi par les gendarmes à Mayenne

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-