Menacé d'expulsion, un homme retrouvé mort après avoir tiré sur des gendarmes et un huissier

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Menacé d'expulsion, un homme retrouvé mort après avoir tiré sur des gendarmes et un huissier

Publié le 06/04/2018 à 16:56 - Mise à jour à 17:26
©Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Saint-Usuge (Saône-et-Loire), un homme d'une soixantaine d'années a ouvert le feu ce vendredi matin sur deux gendarmes et un huissier qui s'étaient présentés à son domicile. Retrouvé mort, il était menacé d'expulsion.

Menacé d'expulsion, un homme d'une soixantaine d'années a ouvert le feu ce vendredi 5 au matin sur deux gendarmes et un huissier qui s'étaient présentés à son domicile de Saint-Usuge (Saône-et-Loire). Les faits se sont produits aux alentours de 9h.

Selon les derniers éléments rapportés, une centaine de gendarmes, dont les hommes du PSIG de Chalon-sur-Saône et l’antenne GIGN de Dijon, se sont déplacés et positionnés autour de la maison du sexagénaire. Fort heureusement, les coups de feu du tireur n'ont fait aucun blessé.

L'homme s'est finalement retranché chez lui et les forces de l'ordre ont rapidement cherché à savoir s'il se trouvait toujours à son domicile ou bien s'il s'était enfui. D'après les informations rapportées par Le Parisien, il a été retrouvé mort cette après-midi. Pour le moment, on ignore les causes de son décès.

Lire aussi - Un millier de manifestants à Nantes contre les expulsions

Selon la Fondation Abbé Pierre, les expulsions sont en hausse. En 2015, leur nombre a fait un bond pour arriver à 14.363. Pour aider les personnes dans le besoin, l'organisme leur conseille donc d'appeler le 0810 001 505, la plateforme téléphonique de la Fondation assurée par des bénévoles. Au total, 13.000 ménages ont été conseillés et orientés depuis sa création il y a plus de huit ans.

"Les appelants sont informés et conseillés, puis orientés vers des relais locaux afin de rencontrer un juriste, de présenter leurs documents, d’engager des recours ou des aides et, si possible, d’être accompagnés dans leurs démarches", est-il écrit.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme, qui a ouvert le feu sur deux gendarmes et un huissier ce vendredi matin, a été retrouvé mort. (image d'illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-