Menaces de mort au Mont-Saint-Michel: l'homme mis en examen et incarcéré

Menaces de mort au Mont-Saint-Michel: l'homme mis en examen et incarcéré

Publié le 25/04/2018 à 09:30 - Mise à jour à 09:39
© Damien MEYER / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Soupçonné d'avoir proféré des menaces de mort à l'encontre des forces de l'ordre dimanche au Mont-Saint-Michel, un homme de 36 ans a été mis en examen mardi soir et incarcéré. L'un des sites les plus fréquentés de France avait été évacué et fermé pendant plusieurs heures.

Son comportement avait entraîné l'évacuation totale et la fermeture du Mont-Saint-Michel (Manche) pendant plusieurs heures. Soupçonné d'avoir proféré des menaces de mort à l'encontre des forces de l'ordre dimanche dernier sur l'îlot rocheux, un homme de 36 ans a été mis en examen mardi 24 au soir et incarcéré.

"Une information judiciaire est ouverte des chefs de menaces de mort ou d'atteinte aux biens dangereuses pour les personnes, à l'encontre d'un dépositaire de l'autorité publique" et "injures publiques envers un corps constitué", a indiqué le parquet dans un communiqué précisant que "des réquisitions de mandat de dépôt seront prises".

Les faits avaient eu lieu aux alentours de 7h30 du matin. Après avoir manifesté son intention de jongler dans la rue, l'homme s'était énervé après avoir essuyé un refus. "C'est en entendant le terme de police municipale que l'individu aurait changé brusquement de comportement, devenant agressif, indiquant qu'il fallait «tuer les policiers, tuer leurs familles et tuer leurs enfants»", a précisé le procureur sur France 3 Basse-Normandie. L'homme s'était ensuite adressé en anglais à une touriste britannique affirmant que la police avait pris sa fille et qu'ils étaient tous nazis.

Lire aussi - Menaces de mort au Mont-Saint-Michel: ouverture d'une information judiciaire

C'est un guide touristique qui avait prévenu la gendarmerie des propos menaçants et inquiétants tenus envers les policiers et gendarmes. Suivi sur le site grâce à la vidéosurveillance, l'individu avait finalement réussi à s'enfuir mais s'était fait appréhendé tard dans la soirée sur une bretelle d'autoroute à Caen.

Connu ses services de police, l'homme a été confondu par son ADN retrouvé sur la tasse d’un café qu’il a bu au Mont-Saint-Michel. Au total, il cumule sept condamnations à son casier judicaire pour consommation de stupéfiants, outrage, appels téléphoniques malveillants, mais n'a jamais été incarcéré. Pour le moment, la piste terroriste est toujours écartée. Aucune arme n'a été retrouvée dans son véhicule.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme de 36 ans, soupçonné d’avoir proféré des menaces de mort à l’encontre des forces de l’ordre dimanche au Mont-Saint-Michel (Manche), a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-