Menton - Viol, torture, barbarie extrême et victime "défouloir": 2 maçons devant les assises

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Menton - Viol, torture, barbarie extrême et victime "défouloir": 2 maçons devant les assises

Publié le 28/05/2019 à 16:45 - Mise à jour à 17:03
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Cette semaine, deux maçons, amis d'enfance, sont jugés devant une cour d'assises, accusés d'avoir violé une femme ivre à Menton en 2016. Les faits sont d'une violence inouïe -la victime a été opérée en urgence- et les deux accusés, eux, étaient inconnus de la justice. 

Des mots mêmes du juge d’instruction, les faits sont "d’une gravité exceptionnelle" et la victime décrite comme ayant été la "chose" ou le "défouloir" de son ou ses agresseurs. Deux hommes sont actuellement jugés par la cour d’assises de Nice pour le viol commis en 2016 sur une victime ivre, retrouvée en sang sur la voie publique après les faits.

Le crime se déroule à Menton comme le rapporte le journal Nice-Matin. La victime, une ressortissante irlandaise âgée de 35 ans, passe quelques jours de vacances dans l’appartement familial avec sa sœur. Après une soirée arrosée, elle décide de ressortir seule dans un bar où elle rencontre deux maçons âgés de 28 ans, et amis d’enfance. La soirée se poursuit dans l’alcool, et les deux accusés sortent de l'établissement avec la trentenaire, titubante, comme le montrera une image de vidéosurveillance, et la font monter dans leur 4X4 avant de se diriger vers une zone industrielle où la malheureuse sera violée.

La jeune femme sera retrouvée vers 5h du matin, en sang dans les rues de la ville. Elle a été amenée à l’hôpital, ses lésions étaient tellement graves qu’elle devra être opérée en urgence. Au moment de son hospitalisation, elle avait encore 2,43 grammes d’alcool par litre de sang.

Lire aussi - Angers: dans la même soirée, il commet un viol et un vol avec violence

Trois jours après les faits, les enquêteurs appréhenderont les deux suspects, Pedro Goncalves et Rafael Rodrigues. Et le profil des deux hommes, qui se rejettent mutuellement la faute (et qui sont présumés innocents) intrigue: inconnus des services de police, ayant une vie "rangée" et en couple, ils avaient décidé ce soir-là de sortir "en célibataires". La disproportion entre la violence des actes et le côté "lisses" restera sans doute l’un des enjeux du procès, tant le rapport laisse perplexe.

Les deux hommes, face aux circonstances aggravantes –torture et actes de barbarie– risquent la prison à perpétuité.

Voir aussi:

La vidéo d'un viol collectif postée sur Snapchat, sept jeunes arrêtés

Accro au sexe, au porno et aux images: accusé de viol à 20 ans, il est jugé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux maçons risque la prison à perpétuité.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-