Metz: des parents enlèvent leur enfant soigné à l'hôpital

Metz: des parents enlèvent leur enfant soigné à l'hôpital

Publié le 14/09/2018 à 09:55 - Mise à jour à 10:09
© BORIS HORVAT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une fillette âgée de seulement 13 mois est activement recherchée à Metz. L'enfant a disparu dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'elle était hospitalisée à l'hôpital Mercy depuis la mi-juillet. La petite fille souffre de malformations respiratoires sérieuses, ses parents ont eux aussi disparu.

Une fillette a disparu de l'hôpital Mercy de Metz dans la nuit de mercredi 12 à jeudi 13. Soignée au sein des urgences pédiatriques pour des malformations respiratoires sérieuses, elle a vraisemblablement été enlevée.

Les gendarmes ont rapidement été prévenus et une enquête a été ouverte. Les parents, et plus spécifiquement la mère, sont suspectés d'avoir enlevé leur propre enfant et sont activement recherchés.

L'analyse des images de vidéosurveillance montre deux adultes au volant d'une voiture, peu avant 5h du matin. "Lorsqu’on met les éléments bout à bout, il y a peu de doute sur le fait qu’il s’agit bien des parents", a indiqué une source proche de l'affaire citée par L'Est Républicain.

A voir aussi: Moselle - deux enfants kidnappés retrouvés avec des traces de piqûres sur les bras

La mère de l'enfant, d'origine macédonienne, dormait au chevet de sa fille chaque nuit depuis qu'elle était hospitalisée, à la mi-juillet.

La section de recherches de Metz a mis tout en œuvre pour lancer une alerte enlèvement. Mais malgré les géolocalisations et réquisitions téléphoniques, les militaires ont perdu la trace des parents en Allemagne et le dispositif d'urgence n'est pas effectif en dehors de France. Une coopération au niveau international a donc été mise en place et les autorités belges, allemandes et macédoines ont été alertées.

Selon des témoins, la mère a évoqué la mort d'un grand-parent, ce qui aurait précipité le départ de la famille venue en France pour soigner la petite fille.

Si elle n'est pas en danger de mort imminent, la fillette a tout de même besoin de soins constants et cette "escapade" pourrait potentiellement avoir de graves répercussions sur son état de santé.

"On a perdu leur trace vers 7h (jeudi matin), à la frontière allemande. Le téléphone ne se manifeste plus sur le territoire national. L’enquête continue bien sûr. Il faut savoir où ils se trouvent. Sont-ils en Allemagne? En Macédoine? Ailleurs? C’est important pour l’enfant, qui pourrait être en grande difficulté. C’est la priorité ! Il ne peut être soigné en Macédoine pour ses problèmes liés à des malformations. Il faut donc s’assurer que là où il se trouve, il peut être correctement pris en charge", a indiqué le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri.

A lire aussi:

Kidnapping du petit Tizio: le père du bébé assume ses actes et assure avoir "pris soin de lui"

Complot pédophile et enlèvement d'enfants: l'ex-gendarme et la mère condamnés

Val-de-Marne: la fille d'un ancien malfaiteur enlevée, 5 suspects en garde à vue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les parents de la petite fille sont soupçonnés de l'avoir enlevée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-