Meurthe-et-Moselle: 100 ans après, l'alliance d'un Poilu est retrouvée

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 26 novembre 2018 - 20:35
Image
(FILES) - A picture taken in 1916 shows Poilus, French World War I infantrymen, taking care of wounded soldiers on a battlefield after an attack during the Verdun battle, eastern France, during the fi
Crédits
© / AFP/Archives
Un chercheur de métaux a retrouvé une alliance qui appartenait à un Poilu, en Meurthe-et-Moselle. Il veut maintenant retrouver ses descendants.
© / AFP/Archives
Une alliance ayant appartenu à un Poilu lors de la Première Guerre mondiale a été retrouvée en Meurthe-et-Moselle. C'est un chasseur de métaux qui l'a découverte enfouie, il cherche maintenant les descendants du couple dont les noms sont inscrits sur le bijou.

Un habitant de Meurthe-et-Moselle, qui cherchait des métaux, a découvert une alliance qui pourrait avoir appartenu à un Poilu lors de la Première Guerre mondiale. Jean-François Broyez a retrouvé le bijou dans la forêt entre Blainville-sur-l'Eau et Rosières-aux-Salines.

Là, il y a plus de 100 ans, Français et Allemands se sont affrontés lors de la bataille du Grand-Couronné, s'est souvenu L'Est Républicain vendredi 23.

Jean-François Broyez cherchait des métaux lorsque son détecteur a émis un son. Une quinzaine de centimètres plus bas, il a découvert l'alliance.

A voir aussi: Augustin Trébuchon, dernier poilu mort au combat

Deux noms sont inscrits à l'intérieur ainsi qu'une date: M. Boulanger et G. Minin se sont unis le 26 avril 1910.

Depuis l'homme n'a qu'un seul but, il tient "absolument à retrouver ces gens", ou plutôt leurs descendants. Mais les recherches sont loin d'être aisées, il ne sait même pas si "M. Boulanger" était le nom de l'homme ou la femme du couple.

Il espère que la médiatisation de sa précieuse trouvaille lui permettra de retrouver la famille des mariés pour leur restituer cet héritage, enfoui dans la terre pendant plus d'un siècle.

Si par le plus grand des hasards certains connaîtraient l'existence de ce couple, ils sont invités à écrire à la rédaction du journal régional, située à Verdun.

A lire aussi:

Gironde: au "cimetière des fous", les poilus aux cerveaux mutilés sortent de l'oubli

Dans les Ardennes, un boulanger fait revivre le pain des Poilus

Le sergent Fournier, premier Poilu identifié grâce à son ADN, inhumé

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.