Meurtre d'Angélique: la femme de David Ramault reçoit des menaces, elle porte plainte

Meurtre d'Angélique: la femme de David Ramault reçoit des menaces, elle porte plainte

Publié le 01/05/2018 à 15:55 - Mise à jour à 16:13
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La femme de David Ramault, l'homme qui a reconnu le viol et le meurtre de la petite Angélique, a porté plainte. Elle a reçu des menaces de mort et son logement aurait été dégradé.

Pour son avocat, il n'y a pas d'ambiguïté: la femme du suspect est également victime, Laeticia, l'épouse de David Ramault a annoncé son intention de porter plainte. La femme de celui qui a reconnu au cours du week-end avoir violé et étranglé à mort la jeune Angélique, 13 ans, a reçu de multiples menaces sur les réseaux sociaux et des assaillants inconnus ont dégradé sa maison. Logement auquel elle n'a d'ailleurs plus accès, les lieux ayant été placés sous scellés, puisque c'est dans le logement familial que le suspect a admis avoir emmené la jeune fille avant de commettre sur elle le crime horrible, selon ses propres aveux.

Voir aussi - Meurtre d'Angélique: le récit insoutenable de David Ramault

"Elle pense avant tout aux parents d’Angélique, à leurs souffrances" assure son avocat dans les pages du Parisien. Il évoque aussi une femme qui doit assumer que "rétrospectivement, elle a vécu avec quelqu'un qu'elle ne connaît pas. Un homme avec lequel elle a eu deux enfants, dont elle a partagé le lit, la table, les vacances…"

Laeticia Ramault avait connaissance du passé judiciaire de son mari qui a été condamné en 1996 pour des faits de viols avec menace d'une arme en 1994. Elle l'a rencontré après sa sortie de prison en 2000. Ensemble, ils ont eu deux enfants.

L'épouse de David Ramault, infirmière de profession, était en vacances avec ses enfants ce mercredi 25 quand son époux, qui ne travaillait pas ce jour-là, a rencontré Angelique Six qu'il connaissait bien, ayant habité dans le même immeuble que la famille de l'adolescente. Expliquant avoir eu une pulsion (après avoir consommé de l'alcool et des stimulants sexuels), il a reconnu avoir abusé de la jeune fille avant de la mettre à mort et avoir caché son corps nu non loin de son domicile de la commune de Wambrechies, dans le Nord.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




David Ramault est marié et père de deux enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-