Meurtre d'Alexia Daval: sa famille réfute les accusations de violences

Meurtre d'Alexia Daval: sa famille réfute les accusations de violences

Publié le 05/03/2018 à 08:43 - Mise à jour à 08:48
©Sébastien Bozon/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La famille d'Alexia Daval, dont le meurtre a été reconnu fin janvier par le mari Jonathann, s'est exprimé dans une interview à BFMTV diffusée ce lundi. Elle réfute les propos tenus par la défense selon laquelle Alexia se montrait violente envers son mari.

Un mois après que Jonathann Daval a avoué le meurtre de sa femme Alexia, la famille de la victime a réagi ce lundi 5 sur BFMTV aux propos tenus notamment par la défense évoquant des violences de la part de la jeune femme. "On a l'obligation de faire le mieux pour honorer sa mémoire (....) qu'elle soit salie le moins possible", a déclaré son père.

Souhaitant mettre en avant "la réalité de ce qu'était Alexia", sa sœur a dénoncé les propos de l'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, qui le jour des aveux avait déclaré: "l’un des conjoints était violent mais ce n’est pas celui auquel on pense, c’est-à-dire qu’Alexia, en période de crise, pouvait avoir des accès de violence extrêmement importants à l’encontre de son compagnon".

Voir: Les parents d'Alexia Daval expliquent ne pas ressentir de haine contre Jonathann

Des accusations de violences qui font rire la mère de la victime pour qui sa fille n'a "jamais" été violente. Sa sœur dépeint Alexia comme une femme "déterminée, qui sait ce qu'elle veut". Des qualificatifs dont elle s'étonne qu'ils justifient pour certains "d'être responsable des violences qu'on peut subir". Et le beau-frère d'Alexia qui rappelle "à cet avocat que la présomption d'innocence s'applique aussi à elle". "Il n'y a plus que Jonathann pour en témoigner", résume-t-il.

Lire aussi: Meurtre d'Alexia Daval - l'avocat de Jonathann dément avoir tenu des propos machistes

Jonathann Daval a reconnu avoir tué sa femme lors d’une dispute conjugale, dans la nuit du 27 au 28 octobre, au domicile du couple à Gray-la-Ville (Haute-Saône). Il a affirmé en garde à vue qu’ils en étaient venus aux mains et qu’il avait étranglé Alexia en tentant de la "maîtriser".

Mais selon les résultats de l'autopsie, la jeune femme de 29 ans a été violemment frappée et étranglée à mains nues. "La mort a été donnée volontairement et non pas accidentellement", avait ainsi affirmé Edwige Roux-Morizot.

Après avoir dissimulé le corps dans un bois, sous des branchages, le meurtrier présumé avait prévenu les gendarmes de la disparition de sa femme, affirmant qu’elle était partie faire un footing et n’était pas rentrée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon la famille d'Alexia Daval, celle-ci n'a "jamais" fait preuve de violences.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-