Meurtre de Kévin à Mourmelon: la famille de l'adolescent est "brisée" (avocate)

Meurtre de Kévin à Mourmelon: la famille de l'adolescent est "brisée" (avocate)

Publié le 08/06/2018 à 07:41 - Mise à jour à 07:42
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'avocate des parents de Kévin, adolescent tué à coups de couteau samedi dernier à Mourmelon (Marne), a déclaré que la famille était "brisée" mais comptait bien à ce que les obsèques du jeune homme se déroulent "dans la plus grande dignité".

Les obsèques de Kévin C., tué à coups de couteau samedi 2 juin dernier, dans un parc de Mourmelon-le-Grand dans la Marne, sont organisées ce vendredi 8 après-midi. Les proches du jeune homme souhaitent que la cérémonie se déroule "dans la plus grande dignité", selon l'avocate de la famille Me Fanny Quentin, qui s'est confiée sur BFM.

Me Fanny Quentin a décrit la famille de Kévin comme "brisée" mais "digne et courageuse": "Ils essayent d’avoir la force de continuer pour les deux enfants qui restent, qui sont là", a-t-elle aussi ajouté.

Pour les funérailles, ils ont demandé à ce que tout se passe dans la plus grande intimité, avec seulement les proches du défunt et ses amis: "Ils ne veulent pas de presse, pas de contact, essayer un minimum de vivre ça le plus sereinement possible à supposer que ce soit possible".

L'enquête sur l'assassinat de Kévin C. se poursuit alors que sa famille amorce tout juste le processus de deuil. Les enquêteurs cherchent encore à déterminer avec exactitude les rôles d'Océane P. et Adrien P. (les deux adolescents mis en examen) dans ce drame.

Sur le même sujet: Assassinat de Kevin à Mourmelon - Océane P. et Adrien C., les ados meurtriers?

Les investigations n'ont pour l'instant pas permis d'établir un mobile clair mais la préméditation ne fait presque plus aucun doute, puisque l'adolescent a reconnu avoir préparé l'agression.

Rappel des faits. Kévin C. a été tué à coups de couteau le samedi 2 juin après-midi, dans le parc du Bois des Sœurs à Mourmelon-le-Grand, alors qu'il se promenait avec une jeune fille de son âge, présentée dans un premier temps comme sa petite amie.

L'adolescente, Océane P., avait décrit l'agresseur comme "basané" et âgé entre 25 et 30 ans. Mais il s'agissait d'un faux témoignage. Un jeune homme de 17 ans, Adrien P., ne correspondant pas la description de la jeune fille, avait été placé en garde à vue lundi 4.

Et aussi: Affaire Kévin - Mourmelon: une marche blanche en mémoire de l'adolescent

Le lendemain, cette jeune fille a également été placée en garde à vue. Elle est désormais en détention provisoire mais nie les faits qui lui sont reprochés. Et reste présumée innocente jusqu'à un éventuel procès.

Les premiers éléments de l'enquête laissent penser qu'elle aurait pu organiser le meurtre de Kévin C., avec qui elle n'a jamais vraiment été en couple officiellement, avec l'aide d'Adrien P., qui était amoureux d'elle.

Cet adolescent, principal suspect dans cette affaire, a avoué les faits, expliquant que tout avait été prémédité avec la jeune fille. Comme Océane P., Adrien P. a été placé en détention provisoire après avoir été mis en examen pour assassinat à l'issue de sa garde à vue.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Kévin C., tué à Mourmelon-le-Grand (Marne) samedi dernier, est inhumé ce vendredi lors d'une cérémonie d'obsèques prévue dans l'intimité, avec ses amis et sa famille.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-