Meurtre de Maëlys: 39 minutes en mode avion, le temps pour Nordahl L. de tuer l'enfant?

Meurtre de Maëlys: 39 minutes en mode avion, le temps pour Nordahl L. de tuer l'enfant?

Publié le 30/11/2017 à 19:30 - Mise à jour à 19:37
©Mike Segar/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat, en charge du dossier de la disparition de Maëlys, a révélé ce jeudi que le portable Nordahl L. a été placé en mode avion pendant 39 minutes. Dans cet intervalle, l'ancien militaire est suspecté d'avoir tué l'enfant.

Nordahl Lelandais, suspecté depuis le 3 septembre d'avoir enlevé la petite Maëlys fin août en Isère, a été mis en examen pour meurtre à l'issue de son audition jeudi par les juges d'instruction, a annoncé le parquet de Grenoble par la voix du procureur Jean-Yves Coquillat.

Au cours d'une brève conférence de presse donnée à 18h par le magistrat, ce dernier a détaillé l'emploi du temps du principal suspect dans cette affaire le soir de la disparition de l'enfant.

Lire aussi: Affaire Maëlys: le suspect mis en examen pour meurtre au terme de son audition

Il est notamment revenu en détail sur les allers-retours qu'a effectué Nordahl Lelandais au cours de cette soirée entre sa maison et le lieu du mariage et notamment le dernier au cours duquel il a placé son téléphone en mode avion, empêchant ainsi sa géolocalisation.

"Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août, Nordahl Lelandais a fait trois allers-retours de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin à son domicile puis un 4e aller-simple à son domicile", a fait savoir Jean-Yves Coquillat.

Et de poursuivre: "à 2h45, Maëlys est vue pour la dernière fois au mariage". "A 2h46 et 12 secondes, Nordahl Lelandais met son téléphone en mode avion", a ajouté le procureur, précisant "qu'à 2h47, son véhicule est filmé par une caméra de surveillance du centre-ville de Pont-de-Beauvoisin avec une silhouette frêle de petite taille côté passager".

"A 3h24, le véhicule de Nordahl Lelandais est filmé dans le sens contraire, le conducteur est seul dans la voiture", a expliqué le magistrat, ajoutant qu'"à 3h25 et 58 secondes, Nordahl Lelandais désactive le mode avion". Le téléphone portable du suspect est alors borné sur la zone de la salle de fête. Il est de nouveau filmé dans le centre-ville à 3h57 alors qu'il rentre à son domicile pour la dernière fois. Une fois sur place, il active de nouveau le mode avion. Le portable n'est réactivé qu'à 7h06 où il est borné au domicile de Nordahl Lelandais.

Sur le même sujet: Enquête - Maëlys: Nordahl L., suspect dès l'origine

L'un des deux téléphones du suspect était donc indétectable pendant 39 minutes. Dans cet intervalle, une caméra de vidéosurveillance de la commune a filmé un véhicule dont la justice estime qu'il s'agit de celui du suspect, ce qu'il conteste. Les images des caméras mettent en évidence "une silhouette frêle, de petite taille, vêtue d'une robe blanche", comme la fillette sur la siège passager. Avant de revenir seul à la salle des fêtes.

De son côté, le mis en examen a expliqué lors des auditions qui se sont déroulés ce jeudi avoir mis son téléphone en mode avion pour "économiser de la batterie".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le téléphone de Nordahl L. a été non localisable pendant 39 minutes le soir du drame.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-