Meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais assure l'avoir tuée "par accident"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais assure l'avoir tuée "par accident"

Publié le 14/02/2018 à 17:26 - Mise à jour à 17:32
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon RTL, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "par accident" Maëlys à proximité de son domicile. Du sang de la fillette avait été retrouvé dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais.

Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a été entendu par les magistrats à sa demande ce mercredi 14 et conduit pour la première fois sur les lieux où pourrait se trouver le corps de la petite Maëlys, soit sur la commune de Saint-Franc en Savoie.

Selon les premières informations disponibles, l'ancien maître-chien se serait montré particulièrement coopératif avec les enquêteurs. Au cours de son audition, il aurait reconnu avoir tué la petite fille, par "accident" aurait-il assuré selon RTL. Maëlys aurait de plus été tuée à proximité du domicile du suspect à Domessin, avant qu'il ne revienne au mariage. "C'est seulement après qu'il est retourné chercher le corps pour l'enterrer dans un second endroit", précise la radio.

Lire aussi - Maëlys serait morte à Domessin, du sang retrouvé dans le coffre de l'Audi de Nordahl Lelandais

Selon Le Dauphiné Libéré, la petite fille de 8 ans serait morte dans un champ en contrebas du domicile de Nordahl Lelandais à Domessin. Les juges et les gendarmes se sont d'ailleurs rendus dans la maison où réside le suspect avant de se diriger ensuite vers Saint-Franc, une petite commune à quelques kilomètres de Domessin, et de Pont-de-Beauvoisin où l'enfant a disparu. Nordahl Lelandais est présent aux côtés des gendarmes qui bouclent la commune, et donnerait des indications pour éventuellement retrouver un corps.

La fillette a disparu dans la nuit du 26 au 27 août de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, lors d'une fête à laquelle assistait Nordahl Lelandais. L'homme avait jusque-là toujours nié son implication dans cette affaire devant les juges. Hormis une trace ADN montrant que la fillette était bien, à un moment de la soirée, montée dans sa voiture, la défense se rattachait à un manque de preuves irréfutables et à des incohérences dans certains témoignages.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "par accident" Maëlys à proximité de son domicile.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-