Meurtre de Romain Barré à Nantes: le corps de la victime repêché dans la Loire

Meurtre de Romain Barré à Nantes: le corps de la victime repêché dans la Loire

Publié le 21/10/2016 à 06:50 - Mise à jour à 06:52
©Bohac Yann/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le corps de Romain Barré, jeune agent immobilier nantais, a été repêché mercredi dans la Loire. Il avait été tué fin septembre et son corps avait été jeté dans le fleuve par ses meurtriers.

C'est une bien macabre découverte qu'on fait les pompiers plongeurs du centre nautique de Nantes mercredi 19 dans la Loire, dans le bras de Pirmil. Ils y ont découvert le corps d'un homme dans un état de décomposition avancé. Le cadavre avait été transporté à l’institut médico-légal à des fins d’autopsie. Pierre Sennès, procureur de la République à Nantes, avait réclamé que celle-ci soit effectuée "d’urgence", alors que le corps de Romain Barré, tué fin septembre, n'avait toujours pas été retrouvé.

Après identification, le procureur de la République de Nantes a confirmé jeudi 20 qu'il s'agit bien de la dépouille de Romain Barré. 

Le 10 octobre dernier, deux jeunes de 16 et 19 ans ont été mis en examen pour "meurtre ayant pour objet la préparation d'un délit ou assurant l'impunité de son auteur" dans le cadre de cette affaire.

Au cours de leurs auditions, les deux principaux suspects ont reconnu avoir étranglé Romain Barré la nuit de sa disparition, le 28 septembre, avant de transporter son corps dans le coffre de sa voiture et de le jeter dans la Loire. M. Barré, qui s'était assoupi dans sa voiture après avoir passé une soirée dans un restaurant du centre de Nantes, aurait été tué lors d'une tentative de vol. Son corps n'a toujours pas été trouvé.

Les suspects ont raconté qu'ils faisaient le tour des véhicules pour y voler des objets. Trouvant M. Barré assoupi, ils auraient commencé à fouiller discrètement sa voiture, mais se seraient interrompus en apercevant un véhicule de police dans le secteur, avait rapporté dimanche le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès.

Les deux hommes seraient ensuite revenus sur les lieux et auraient alors décidé, pour effacer leurs traces, de tuer l'automobiliste - toujours assoupi selon eux - sans qu'il n'y ait eu de bagarre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le corps de Romain Barré, jeune agent immobilier nantais, a été repêché mercredi dans la Loire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-