Meurtre de Sophie Lionnet: le couple avoue avoir voulu faire disparaître le corps

Meurtre de Sophie Lionnet: le couple avoue avoir voulu faire disparaître le corps

Publié le 12/01/2018 à 20:45 - Mise à jour à 20:52
© NIKLAS HALLE'N / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ouissem Medouni et Sabrina Kouider, qui employaient Sophie Lionnet à Londres, ont reconnu ce vendredi avoir tenté de faire disparaître son corps en septembre dernier. Ils continuent cependant de nier le meurtre de la fille au pair de 21 ans.

Ils ne reconnaissent pas le meurtre mais avoue avoir fait tenté de faire disparaître le corps de Sophie Lionnet. Le couple de Français qui employait à Londres la fille au pair retrouvée morte en septembre dernier a plaidé, ce vendredi 12, coupable d'entrave à la justice pour avoir tenté de se "débarrasser" du corps "en le brûlant", selon les termes retenus pour ce chef d'inculpation.

Les circonstances de la mort la jeune fille de 21 ans originaire de troyes restent cependant mystérieuses. Le corps de Sophie Lionnet avait été découvert le 20 septembre dernier dans le jardin de ses employeurs Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans, qui l'hébergeaient également tandis qu'elle s'occupait de leurs deux enfants.

Lire aussi: Sophie Lionnet: le couple suspecté du meurtre de la jeune fille au pair devant la justice

Les force de l'ordre avaient été prévenues par des voisins inquiets de voir une épaisse et odorante fumée s'échapper de la luxueuse propriété du couple. Ils avaient découvert le corps calcinée de la jeune fille, état qui avait rendu complexe son identification.

Le couple avait été rapidement arrêté et mise en examen pour meurtre, mais ils n'ont jamais reconnu avoir tué Sophie Lionnet. Les autorités britanniques n'ont pas non plus communiqué sur les circonstances, supposées ou avérées, de la mort alors que les tabloïds britanniques évoquent un crime passionnel.

La jeune fille aurait exprimé son souhait de rentrer en France quelques jours seulement avant sa mort. Le drame avait mis en avant les dangers auxquels peuvent exposer les jeunes gagnant ainsi leur vie à l'étranger, ne connaissant souvent personne sur place, pas même ceux qui les emploient.

Le procès du couple doit débuter le 19 mars prochain.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ouissem Medouni et Sabrina Kouider ont avoué avoir tenté de faire disparaître le corps de Sophie Lionnet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-