Meurtre sauvage de Mélodie Massé: le message poignant de sa famille et de son compagnon Olivier après les obsèques

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Meurtre sauvage de Mélodie Massé: le message poignant de sa famille et de son compagnon Olivier après les obsèques

Publié le 25/09/2017 à 17:48 - Mise à jour le 26/09/2017 à 10:09
©DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les proches de Mélodie Massé, sauvagement violée et tuée à Ustaritz à la mi-septembre lui ont rendu un dernier hommage lors de ses obsèques mardi dernier. L'occasion de faire passer un message bref mais poignant célébrant les valeurs de la jeune femme.

Après le meurtre d'une violence inouïe de Mélodie Massé le 13 septembre dernier, sa famille et ses proches, dont son compagnon Olivier Espagne, entament leur difficile travail de deuil. Les obsèques de la jeune femme ont eu lieu mardi 19 septembre à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques), commune du drame, dans la plus stricte intimité.

Ses proches ont tenu à laisser un message d'hommage à la jeune femme dans les colonnes du quotidien Sud-Ouest à cette occasion. "Mélodie, Maïana, Olivier, Mireille, Philippe, Maxence, Camille et Paul vous remercient. Continuez à porter les valeurs de Mélodie, la vie, l'amour et la joie", ont-ils ainsi écrits, en toute sobriété.

Une marche blanche a été organisée en mémoire de la victime vendredi 22. Encore sous le choc, la famille a décliné l'invitation à participer mais s'est dite très touchée par l'initiative, sur Facebook: "Merci à tous pour vos messages de soutien. Nous ne nous associerons pas à la marche blanche envisagée afin de ne pas rompre avec la voie de la sérénité et de l'apaisement que nous avons choisie. La famille de Mélodie".

L'instruction n'en est encore qu'à ses début quant au meurtre de Mélodie Massé. C'est son compagnon Olivier Espagne, un comédien connu sous le pseudonyme d'Olivier Den, qui a découvert celle qui allait devenir maman, sur son lit, les yeux bandés et les membres entravés, morte étouffée par son bâillon après avoir subi un viol d'une violence inouïe. Elle était enceinte de plus de 8 mois.

Le principal suspect dans l'affaire du viol et du meurtre est passé aux aveux et a reconnu mercredi 20 son implication dans cette abominable affaire. Né en Suisse en 1979, mais de nationalité française, Cédric Bernasconi, 38 ans, a vécu en Haute-Savoie et en Isère avant d'arriver dans la région de Bayonne il y a huit ans. Là, il vivotait dans un état de clochardisation et était considéré comme un SDF. Il était sous curatelle renforcée après que son internement ait été refusé par un professionnel.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une marche blanche a été organisée en mémoire de la victime vendredi 22.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-