Mexique: famille abattue, torture et têtes coupées, les cartels de la drogue ensanglantent Noël

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mexique: famille abattue, torture et têtes coupées, les cartels de la drogue ensanglantent Noël

Publié le 26/12/2016 à 17:25 - Mise à jour à 17:38
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au Mexique, la violence relative au trafic de drogue et aux groupes criminels qui y sont liés, n'en finit pas d'allonger sa liste de victimes. Et la période de Noël a été particulièrement morbide.

Le Mexique n’en finit pas de sombrer dans la violence impulsée par les cartels de la drogue. Et Noël, moment fort dans le pays, n’a pas échappé à la règle. La flambée de meurtres a frappé plusieurs endroits du pays pour un total de 16 victimes.

C’est dans l’Etat du Chihuahua, situé au nord du pays, et frontalier avec les Etats-Unis, qui a payé le plus lourd tribut avec pas moins de neuf personnes tuées. Dans la seule ville de Ciudad de Juarez, trois femmes ont été torturées à mort, et deux hommes assassinés, dont l’un a été purement et simplement démembré.

A l’ouest du pays, dans l’Etat de Michoacan, ce sont six têtes humaines qui ont été découvertes. Un crime qui porte là aussi la marque des cartels de narcotrafiquants qui pratiquent régulièrement de type d'exécutions sommaires. Dans l’Etat de Guerrero enfin, dans le sud du pays, des hommes en armes ont débarqué dans une maison dans le petit village de Puente del Rey où une famille se réunissait pour fêter Noël. Là, les hommes ont ouvert le feu abattant cinq membres d’une même famille et deux de leurs invités. Mobile probable du crime: trois des victimes étaient des policiers.

Si le Mexique fait régulièrement la une pour des affaires de ampleur lié au narcotrafic –comme le cas des 43 étudiants disparus en septembre 2014 après avoir été livrés aux hommes d’un gang par la police– la violence, elle, est quotidienne. Depuis dix ans, pas moins de 170.000 homicides ont été recensés dans ce pays de 122 millions d’habitants, auxquels s’ajoute 28.000 personnes "disparues".  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pas moins de 170.000 personnes ont été assassinées depuis dix ans dans le pays.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-