Migrants en Méditerranée: plus de 10.000 morts en deux ans

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Migrants en Méditerranée: plus de 10.000 morts en deux ans

Publié le 07/06/2016 à 17:41
©AP/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Presque chaque jour, de nouveaux corps s'échouent sur les côtes méditerranéennes. Depuis 2014, au moins 10.000 personnes ont perdu la vie lors de la périlleuse traversée.

On s’attendait sans surprise à un chiffre élevé. Il fait froid dans le dos. Depuis l’année 2014, au moins 10.000 migrants ont perdu la vie en Méditerranée en essayant de rejoindre les côtes européennes. C’est en tout cas l’estimation faite mardi 7 juin par un porte-parole du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) à Genève.

Pire encore, année après année, le nombre de victimes ne cesse de grimper. En 2014, il y a eu 3.500 morts, l'an dernier 3.771. Et depuis le début de l’année 2016, 2.814 victimes sont venus grossir les rangs de ceux morts avant d’avoir pu atteindre leur destination, augurant d'un bilan record en fin d'année. De son côté, l'OIM (Organisation internationale pour les Migrations), qui ne dépend pas de l'ONU, mais qui est également basée à Genève, avance sensiblement un chiffre similaire de 2.809 morts en Méditerranée depuis le début de l’année 2016. Une donnée terrible, à comparer avec les 1.838 morts du premier semestre 2015.

La Commission européenne présente ce mardi 7 juin un nouveau plan pour faire face à l'afflux de migrants en Méditerranée. Les détails n’avaient pas encore filtré avant sa présentation. On sait cependant qu’il "prévoit d'utiliser les fonds européens pour promouvoir l'investissement privé dans les pays d'origine des migrants, en particulier en Afrique", selon un document du Parlement européen. La Commission va également dévoiler les pistes qu’ele envisage pour promouvoir la migration légale pour les profils les plus qualifiés. De nouvelles décisions à la crise migratoire sont attendues lors du sommet des Etats membres de l'UE prévu fin juin à Bruxelles.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'année 2016 pourrait être plus meurtrière encore que les deux précédentes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-