Mississipi: il abat 8 personnes dont ses 2 enfants, avant d'être arrêté par la police (vidéo)

Mississipi: il abat 8 personnes dont ses 2 enfants, avant d'être arrêté par la police (vidéo)

Publié le 29/05/2017 à 08:21 - Mise à jour à 08:38
©Tony Webster/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au Mississipi, dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 35 ans a abattu huit personnes avant d'être finalement arrêté. Willie Corey Godbolt, a notamment tué par balles ses propres enfants et un shérif adjoint.

C'est apparemment un drame familial qui a débouché sur le massacre. Un homme de 35 ans a été arrêté dimanche 28 dans une localité rurale du Mississipi après que ce dernier ait abattu pas moins de huit personnes. Assiégé par la police, il s'est finalement rendu aux autorités.

Les faits ne sont pas encore connus avec certitude, mais c'est en réalité trois fusillades qui ont éclaté à partir de samedi 27 vers 23h30 heures dans les localités de Brookhaven et Bogue Chitto, dans cet Etat du sud des Etats-Unis. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme venait d'être quitté par sa femme qui avait emporté avec elle leurs deux enfants. Le tireur, Willie Corey Godbolt, s'est alors rendu là où ces derniers résidaient, exigeant de "parler à ses enfants". Il les a finalement abattus.

La liste des victimes compte sept personnes qui sont proches, a priori via un lien familial, du tireur. La huitième personne abattue est le shérif adjoint qui s'est déplacé après un appel de voisins inquiets. Des moyens de police plus importants sont alors intervenus, l'homme ayant visiblement décidé d'aller jusqu'au bout et de mourir sous les balles des autorités. Finalement à court de munition, il s'est rendu à la police au petit matin du dimanche. Les médias américains ont filmé son arrestation, où le tireur déclare sous l'œil de la caméra "je ne mérite pas de vivre"..

Willie Corey Gdobolt est déjà bien connu des services de police pour des vols à main armée, violences et conduite dangereuse. Il risque la peine de mort pour cet octuple homicide.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le tireur s'est finalement rendu aux policiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-