"Mode islamique": Elisabeth Badinter appelle au boycott des marques concernées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Mode islamique": Elisabeth Badinter appelle au boycott des marques concernées

Publié le 02/04/2016 à 18:17 - Mise à jour à 18:21
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

La philosophe féministe Elisabeth Badinter s'est dite favorable au boycott des marques se lançant dans la "mode islamique" qui est selon elle une atteinte à l'égalité des sexes. Elle rejoint ainsi la position de la ministre du Droits des femmes, Laurence Rossignol.

Face aux marques occidentales développant des tenues islamiques, la philosophe Elisabeth Badinter estime qu'"il n'y a qu'une seule réponse: le boycott".

La ministre du Droit des femmes, Laurence Rossignol, a fustigé cette semaine les grandes marques vendant des vêtements islamiques, estimant qu'elles étaient "irresponsables" et faisaient "d'un certain point de vue la promotion de l'enfermement du corps des femmes". Elle avait notamment comparé les femmes qui choisissent de porter le voile aux "nègres américains qui étaient pour l’esclavage", s'excusant par la suite d'une "faute de langage".

Interrogée par Le Monde sur le sujet, Elisabeth Badinter a jugé que "la ministre a eu un mot malheureux en parlant de +nègres+, mais elle a parfaitement raison sur le fond. Je pense même que les femmes doivent appeler au boycott de ces enseignes".

Dans un entretien à l'AFP, elle  juge que "pour ce qui regarde (ces) marques vestimentaires qui veulent vendre la tenue islamique, il n'y a qu'une seule réponse: le boycott". Elle considère en outre qu'on ne peut pas se dire féministe et défendre le port du voile.

Les "dites +féministes islamiques+, elles oublient qu'en guise d'égalité elles doivent rester à la maison, que l'héritage est divisé par deux dans les pays musulmans et la polygamie admise dans le Coran dont elles se réclament", estime la philosophe.

Militante féministe, elle  considère notamment qu'une partie de la gauche a reculé face au communautarisme en voulant défendre la "tolérance": "En l’espace de dix ans, de nombreuses filles des quartiers se sont mises à porter le voile en France. Révélation divine? Non, montée de la pression islamique. Seule la loi peut protéger celles qui le portent sous cette pression. Or, lorsqu’on les soutient, on est considéré comme  +islamophobe+".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Pour Elisabeth Badinter "les femmes doivent appeler au boycott" des enseignes proposant des articles de mode islamique.

Newsletter





Commentaires

-