Mohamed Merah: son frère livre un complice décédé en 2014

Auteur(s)
VL
Publié le 06 mai 2015 - 14:42
Image
Deux ans après les faits, les policiers auraient acquis la conviction que Mohamed Merah aurait commis un braquage entre ses attaques terroristes.
Crédits
©Sipa
Mohamed Merah avait, avec plusieurs complice, volé un scooter pour commettre ses crimes.
©Sipa
Abdelkader Merah, le frère de l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban en 2012, aurait selon "Le Parisien" livré le nom d'un complice à la justice. Malheureusement, celui-ci a été tué en août 2014.

Trois ans après les crimes de Mohamed Merah, son frère aurait selon Le Parisien livré le nom d'un troisième homme. Ce complice les aurait aidés à voler le scooter utilisé par le terroriste lors de ses tueries. Ilaurait donné cette information à la justice en janvier dernier.

Abdelkader Merah a été incarcéré suite aux attentats de Toulouse en mars 2012 et est toujours mis en examen pour "complicité d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste". Pas encore jugé, il est en détention provisoire depuis lors.

Selon lui, le troisième homme serait Walid Larbi-Bey, un délinquant multirécidiviste condamné pour braquage en 2008 et suspecté d'une tentative de meurtre en 2014.  Son nom était bien apparu dans l'enquête des juges antiterroristes, mais jamais il n'avait été considéré comme une cible prioritaire.

Mais le problème principal pour les enquêteurs est que Walid Larbi-Bey est mort. Il a été abattu dans la banlieue toulousaine en août 2014. Son meurtre n'a pas encore été élucidé mais laisse penser à un règlement de comptes entre trafiquants de drogue.

Selon Abdelkader Merah, la mort de ce complice lui aurait enfin permis de donner son nom. Depuis son incarcération, il refusait de le livrer. Ce mutisme avait d'ailleurs été invoqué par les juges pour lui refuser sa remise en liberté début 2014. Difficile cependant pour les enquêteurs de vérifier la véracité des déclarations d' Abdelkader Merah, son soi-disant complice n'étant plus là pour se défendre.

Certains, notamment l'avocat de plusieurs familles de victimes, y voient donc un stratagème du suspect pour retrouver sa liberté, au moins provisoirement.

 

À LIRE AUSSI

Image
Mohamed Merah victimes
Tueries de Mohamed Merah: Loïc Liber, le seul rescapé, se livre pour la première fois
Le 15 mars 2012, Loïc Liber se trouvait en compagnie des deux militaires abattus à Montauban par Mohamed Merah. Tétraplégique après avoir reçu une balle dans le dos, t...
15 mars 2015 - 19:50
Société
Image
Un drone.
Toulouse: un drone survole l'école juive attaquée par Mohamed Merah en mars 2012
Un drone a été repéré dans le ciel toulousain au–dessus de l'école juive Ohr Torah, qui avait été la cible d'un attentat de Mohamed Merah il y a bientôt trois ans. Auc...
09 mars 2015 - 16:57
Société