Mons-en-Barœul: interpellation de l'homme qui a lancé sa voiture contre la mosquée (photos)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mons-en-Barœul: interpellation de l'homme qui a lancé sa voiture contre la mosquée (photos)

Publié le 15/08/2018 à 11:32 - Mise à jour à 11:41
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'homme suspecté d'avoir avoir percuté les portes de la mosquée de Mons-en-Baroeul avec sa voiture samedi soir a été arrêté mardi. Il s'agirait d'une affaire d'ordre privé.

L'incident n'a heureusement fait aucune victime. Le 11 août dernier, un homme avait lancé sa voiture contre la porte d'une mosquée à Mons-en-Barœul (Nord) dans la soirée avant de prendre la fuite. Il a finalement été interpellé mardi 14 par les forces de l'ordre

Selon France 3 Hauts-de-France, le suspect est considéré par les policiers comme "un individu très fragile" psychologiquement. Prénommé Rachid, il est de nationalité français et de confession musulmane. Il aurait agi dans le cadre d'une "affaire privée".

Voir - Nord: une voiture percute volontairement les portes d'une mosquée (photo)

L'homme avait, une heure avant les faits, eu une dispute assez violente devant les portes de la mosquée avec d'autres fidèles. Une heure plus tard, au volant d'une Mercedes ,il avait percuté la porte du lieu quelques minutes seulement après la fin de la prière du soir. Enfonçant la porte du lieu de culte, le véhicule avait terminé sa course dans le hall de la mosquée sans faire de blessé. Un important dispositif de sécurité avait été déployé par les forces de l'ordre autour du bâtiment.

Sur la seule année 2017, et selon les chiffres du Conseil français du culte musulman (CFCM) pas moins de 42 actes touchant un lieu de culte de l'islam ont été perpétrés en France. L'organisme s'inquiétait d'ailleurs d'une évolution dans la nature des attaques. Consistant auparavant dans le dépôt de têtes de porc devant les portes, les actes sont de plus en plus fréquemment des dégradations directes voire des incendies.

Lire aussi:

Nice: l'enquête sur le financement de la nouvelle mosquée classée sans suite

La gestion de la Grande mosquée de Bruxelles retirée à l'Arabie saoudite

Chine : la démolition d'une mosquée retardée par des manifestations

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme suspecté d'avoir percuté une mosquée avec sa voiture a été interpellé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-