Montauban: après une course folle un conducteur poignarde une passante, la police tire pour le neutraliser

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Montauban: après une course folle un conducteur poignarde une passante, la police tire pour le neutraliser

Publié le 19/02/2017 à 17:34 - Mise à jour à 17:36
©Bebert Bruno/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Montauban, un homme a attaqué une passante au couteau après une course folle ce dimanche. La police municipale a dû ouvrir le feu pour neutraliser l'assaillant.

Scène de frayeur dans les rues de Montauban ce dimanche 19. Un homme âgé d'une trentaine d'années a d'abord semé la panique dans la rues de la ville du Tarn-et-Garonne et sur la rocade au volant de sa voiture vers 14h30, une Golf immatriculée dans le 31, manquant au passage de renverser plusieurs piétons et de provoquer des accidents de la route rapporte La Dépêche du Midi.

Il a ensuite stoppé sa course et s'en ait pris physiquement à une passante avec un couteau, la blessant légèrement à l'omoplate. Selon le journal local, un couple aurait également été pris à partie mais s'en est sorti indemne. Un policier municipal a alors fait usage de son arme de service pour neutraliser le suspect. Blessé, ce dernier a été neutralisé puis interpellé avant d'être pris en charge par les pompiers en vue de son placement en garde à vue.

La première victime a également été prise en charge par les secours qui l'on évacué vers l'hôpital de la ville. Ses jours ne sont pas en danger et son état ne suscite aucune inquiétude.

Un employé du Garden Café, situé à une cinquantaine de mètres du lieu de l'agression, joint par le journal L'Express explique que "l'un de nos clients réguliers a été blessé légèrement au bras", sans plus de précisions.

Toujours selon La Dépêche, l'assaillant, aux motivations encore floues, serait âgé de 32 ans et originaire de Saint-Denis de la Réunion. La police scientifique s'est rendue sur place pour faire les premières constatations en compagnie des autorités administratives et judiciaires.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un couple aurait également été pris à partie mais s'en est sorti indemne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-