Montmorillon - mort de Magali: son ex Julien S. reconnaît l'avoir étranglée

Montmorillon - mort de Magali: son ex Julien S. reconnaît l'avoir étranglée

Publié le 07/06/2018 à 08:13
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'enquête sur la mort de Magali, jeune femme de 24 ans retrouvée étranglée à Montmorillon dans la Vienne lundi, se poursuit. Principal suspect, son ex-compagnon, Julien S., a été arrêté mardi et a rapidement avoué les faits.

Il est rapidement passé aux aveux. Mardi 5, les gendarmes de la Vienne ont arrêté à Poitiers un jeune homme de 28 ans, prénommé Julien S., principal suspect dans la mort d'une jeune femme de 24 ans, Magali S. A., retrouvée morte par strangulation lundi dans la soirée.

L'individu, immédiatement placé en garde à vue, et qui s'avère être l'ex-compagnon de la victime, a rapidement avoué les faits selon le procureur de la République adjoint, Patrick Mairé. "Il a reconnu qu’il avait étranglé sa victime mais il ne peut pas donner d’explication à ce qui s’est passé. Il dit que tout est arrivé très vite, il lui a serré le cou à deux mains. Il a dit lors de son audition: «Je ne saurais pas décrire ce qui m’a pris»", a-t-il ainsi expliqué.

Les enquêteurs vont désormais s'attacher à déterminer si Julien S. avait prémédité son geste.

Voir aussi: Montreuil - une octogénaire retrouvée morte, son fils avoue l'avoir étranglée

Patrick Mairé a déclaré en conférence de presse que Magali et lui, qui venaient de se séparer, s'étaient apparemment donné rendez-vous à leur ancien appartement pour qu'il puisse récupérer ses affaires.

"La question pourra se poser pour savoir s’il avait prémédité ou pas son geste et c’est la suite des auditions qui nous permettront de conclure sur ce point", a-t-il ensuite précisé.

Selon la Nouvelle République, le suspect avait du mal à accepter la séparation. Sur son compte Facebook, il continuait à partager des photos de leur couple et avait même publié un message étrange trois jours avant: "L'amour est plus fort que la mort".

Des proches de la jeune femme ont assuré que ce n'était pas la première fois qu'il se montrait violent. L'été dernier, il aurait déjà essayé de l'étrangler puisque, selon eux, elle portait des traces au niveau du cou.

A ce sujet, le suspect, qui devrait être présenté à un juge d'instruction ce jeudi 7 en vue d'une mise en examen, a expliqué que ce n'était qu'une violente dispute qui n'avait "duré que quelques minutes".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Julien S. a reconnu avoir étranglé Magalie, son ex-compagne, retrouvée morte à Montmorillon dans la Vienne lundi 4.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-