Montpellier: arrestation de quatre personnes soupçonnées de vouloir perpétrer un attentat-suicide à Paris

Montpellier: arrestation de quatre personnes soupçonnées de vouloir perpétrer un attentat-suicide à Paris

Publié le 10/02/2017 à 11:54 - Mise à jour à 12:02
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Trois hommes et une femme ont été interpellés ce vendredi matin dans le cadre d'une opération antiterroriste. Ils sont soupçonnés d’avoir fomenté un attentat à la ceinture explosive dans un lieu touristique de Paris.

Une opération antiterroriste a été menée ce vendredi 10 au matin à Montpellier et dans ses environs par les hommes de la sous-direction anti-terroriste (SDAT) dans le cadre d'une enquête préliminaire du parquet antiterroriste de Paris.

Selon une source proche du dossier, confirmant une information de M6, quatre personnes ont été arrêtées ce vendredi. Ils sont soupçonnés d’avoir fomenté un attentat à la ceinture explosive dans un lieu touristique de la capitale. Selon les enquêteurs, la menace était imminente.

La perquisition au domicile de l'un des suspects, un converti né en 1996 et connu des services antiterroriste, a permi de mettre la main sur des explosifs TATP en assez grande quantité, près d'une centaine de gramme (le même que celui utilisé les kamikazes des attentats du 13 novembre), ainsi que de l’acétone, de l’eau oxygénée et de l’acide sulfurique. Des ingrédients qui permettent de fabriquer une bombe.

A noter que depuis quelques jours (aux alentours du 7 février), les réseaux sociaux liés à l'Etat islamique avaient diffusé une vidéo sur la manière de fabriquer une ceinture d'explosif comme le souligne Stéphane Mantoux, spécialiste du conflit irako-syrien. La compagne du jeune homme, âgée de 16 ans, a également été interpellée. Selon les informations de BFMTV le couple devait se marier et cette dernière devait rejoindre la Syrie juste avant l'attentat.

Un homme de 35 ans, également connu des services de renseignement, a été interpellé ainsi qu'un autre homme de 27 ans. Du matériel informatique a également été saisi. Tous avaient été repérés sur les réseaux sociaux. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon les enquêteurs, la menace était imminente (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-