Montpellier: il viole deux fois une jeune fille de 24 ans et la séquestre, 10 ans de prison ferme

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Montpellier: il viole deux fois une jeune fille de 24 ans et la séquestre, 10 ans de prison ferme

Publié le 19/10/2017 à 10:06 - Mise à jour à 10:12
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 52 ans a écopé de dix ans de prison mercredi à Montpellier. Il était jugé pour des viols commis sur un jeune femme de 24 ans en 2014 à Montpellier. Le prévenu avait également séquestré sa victime.

Le parquet avait requis 12 ans de réclusion criminelle, le prévenu écope finalement de dix ans de prison ferme mercredi 18. Un homme de 52 ans comparaissait depuis lundi 16 devant la cour d'assises de l'Hérault pour avoir violé à deux reprises et séquestré une jeune fille de 24 ans, rapporte Midi-Libre.

Les faits se sont déroulés en novembre 2014. La jeune fille rentrait chez elle nuitamment après une soirée lorsqu'elle a été abordée par son agresseur. Ce dernier, ivre, la jette dans sa voiture. Il va la violer à deux reprises, une fois à Palavas-les-Flots en bord de mer, et une fois à son domicile à Montpellier.

Il va finalement libérer sa victime boulevard Henri-IV. L'avocat de la défense a expliqué que son client n'avait pas eu conscience de ses actes, soulignant "il ne perçoit que sa propre réalité". Le conseil a pris pour exemple l'attitude de son client lorsqu'il a libéré sa victime lui demandant son numéro de téléphone, pensant "créer une relation. Je n'ai jamais vu ça".

"Ma cliente est en panique, elle se voit mourir. Elle lui dit. Lui, le dit +elle m'a dit qu'elle avait peur+, elle s'est confessée sur sa vie. Elle fait tout ce qu'elle peut pour s'humaniser, pour arrêter la spirale qui s'est mise en place. Mais il ne voit rien, il n'entend rien, il est déterminé à assouvir une pulsion sexuelle", a expliqué pour sa part l'avocate de la victime. Cette dernière était déjà "en souffrance après un viol collectif à 13 ans".

Le quotidien précise que lundi, l’accusé avait nié un autre viol reproché par un sans-abri à la même période. La victime qui a déposé plainte n’a plus donné de nouvelles au cours de l’instruction.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le parquet avait requis 12 ans de prison.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-