Montpellier: la petite fille découvre des seringues usagées dans la cour de récréation

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Montpellier: la petite fille découvre des seringues usagées dans la cour de récréation

Publié le 26/03/2019 à 14:50 - Mise à jour à 15:01
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une élève de quatre ans et demi a retrouvé des seringues dans la cour de son école de Montpellier, en févier dernier. Une situation récurrente qui s'aggrave.

 

C'est une petite fille scolarisée en maternelle qui a fait la scandaleuse découverte. Des seringues, probablement utilisées par des toxicomanes, ont été découvertes dans la cour de récréation de l'école maternelle du docteur Roux dans le quartier de Figuerolles à Montpellier dans l'Hérault. La police a été prévenue.

La petite fille, qui n’y a pas touché, a raconté sa mésaventure à son père, en rentrant de l’école a fait savoir le média Le d'Oc, qui révèle l'information. "En rentrant ce soir, ma fille de 4 ans et demi m’a dit avoir trouvé deux seringues dans le jardin de son école. En tant que citoyen, en tant que parent apeuré pour son enfant, je souhaite des actions, une rencontre...quelque chose", a expliqué auprès du site le père de l'enfant. La petite fille de quatre ans n'a pas été blessée car elle n'a pas touché la seringue. "Comme beaucoup de ses camarades, elle sait qu'il ne faut pas. Dans le parc de la Guirlande situé juste à côte, on en trouve régulièrement", souligne France Bleu Hérault.

Les parents d’élèves, exaspérés par la présence de toxicomanes dans le quartier, ont écrit à la ville, au rectorat et à la préfecture de l’Hérault, pour obtenir de l’aide. "Les enseignants, lorsqu'ils veulent récupérer leur voiture sur le parking près de l'école, doivent attendre le signal des trafiquants. Les activités dans le parc de la Guirlande ont été bannies pour les enfants, car trop risquées", rapporte la radio.

Lire aussi - Montpellier: un enfant se plante une seringue dans le pied, un toxicomane arrêté

En mars 2018, un garçon de huit ans s’était planté une seringue usagée dans la chaussure, dans le parc de la Guirlande, dans le quartier où se trouve l’école. La seringue avait traversé la semelle de l’enfant, et avait touché son pied.

Voir:

Seine-Saint-Denis: les distributeurs de seringues pour les toxicomanes réinstallés

Lille: une enfant se pique avec une seringue usagée

A Sevran, Seine-Saint-Denis, héroïne et seringues déferlent sans bruit

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une élève de quatre ans et demi a retrouvé des seringues dans la cour de son école de Montpellier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-