Montpellier: une étudiante dit avoir été séquestrée et violée par deux hommes

Montpellier: une étudiante dit avoir été séquestrée et violée par deux hommes

Publié le 02/11/2018 à 18:22 - Mise à jour à 18:35
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 25 ans a affirmé jeudi matin à Montpellier s'être échappée d'un appartement où deux hommes l'avaient séquestrée et violée. Les suspects ont été interpellés mais l'un d'eux, comme la victime, était en état d'ébriété. Les enquêteurs restaient jeudi prudents en attendant d'avoir pu confronter les deux versions.

Les enquêteurs resteraient prudents pour l'instant face aux accusations -graves- de celle qui s'est dit victime de séquestration et de viol. Les deux hommes interpellés dans la foulée et présumés innocents devaient encore jeudi 1er être auditionnés.

L'affaire a débuté le matin-même lorsqu'une étudiant de 25 ans a fait irruption chez un commerçant de Montpellier, en état d'ébriété. Elle a affirmé qu'elle venait de s'enfuir d'un appartement situé à proximité où elle avait été séquestrée par deux hommes qu'elle accuse également de l'avoir violée.

Le commerçant a prévenu les forces de l'ordre qui ont pris en charge la jeune femme. En raison de son état, elle n'a cependant pas pu être entendue dans l'immédiat. Rapidement, deux individus de 23 et 30 ans ont été interpellés. L'un d'eux était également très alcoolisé.

Voir: Violeur en série, le "prédateur sadique" arrêté à Paris après 3 ans de traque

Les enquêteurs n'ont donc pas pu recueillir, dans un premier temps, les deux versions des faits. Il semblerait que les trois protagonistes ont passé ensemble une soirée, alcoolisée donc, mercredi 31. La jeune fille ne connaissait pas ces deux hommes mais aurait dans un premier temps consenti à les suivre. L'enquête devra déterminer ce qu'il s'est passé ensuite.

Le viol est puni de 15 ans de prison. Toutefois, les faits dénoncés semblent, à ce stade de l'enquête, réunir les circonstances aggravantes d'avoir été commis"par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteurs ou complices" ainsi que "par une personne agissant en état d'ivresse manifeste". Ce qui porte la peine maximale encourue à 20 ans.

Lire aussi: Une jeune femme violée par huit hommes après une soirée en discothèque

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime aurait été séquestrée par les deux hommes à l'issue d'une soirée alcoolisée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-